dimanche 25 octobre 2020
Sports TFC – Auxerre : les Toulousains devront se passer de supporters

TFC – Auxerre : les Toulousains devront se passer de supporters

Le foot n’échappe pas à la règle. En raison de la reprise de l’épidémie de coronavirus. Il n’y a plus de supporters lors de certains matches. Ce TFC – Auxerre se jouera à huis clos. Une situation regrettable, mais parfaitement comprise par le club de la Ville rose.

Kouadio Koné en conférence de presse Photo : Léo Molinié

« Je préférerais que le stade soit plein. Mais ça n’est pas possible. » C’est un triste constat que dresse Patrice Grande à deux jours du match TFC – Auxerre. Les mesures annoncées par Olivier Véran, le ministre de la Santé hier impactent directement cette rencontre. Le match se jouera à huis clos. Jusqu’ici, il était possible pour 5 000 supporters d’occuper les gradins.

Cette situation, l’entraîneur du TFC la comprend totalement, mais il trouve cette situation bien triste. « On voudrait que les gens puissent venir. On est tous privés de quelque chose qui est essentiel. Le foot, c’est d’abord un vecteur d’émotion. C’est un lien avec les gens. » Après quelques semaines où les supporters ne jouent plus tout à fait le même rôle, les joueurs se seraient presque habitués. C’est ce qu’on pourrait croire à la manière dont Kouadio Koné prépare son match «  Que ce soit à huis clos ou non, on va avoir le même dispositif, on va avoir la même envie comme on a pu le montrer contre Clermont et Sochaux. Nous on veut juste gagner. C’est ce qui compte. »

https://twitter.com/LeoMolinie/status/1309127084934127616

En revanche dans ces conditions, le coach n’aborde pas les rencontres de la même manière. L’anticipation est de rigueur. « On fait des tests régulièrement. À tout moment, il peut y avoir trois joueurs en moins ou alors des membres du staff peuvent être positifs. Il faut savoir s’organiser. »

https://twitter.com/LeoMolinie/status/1309128645500375042

 Le match contre Sochaux, un tournant pour le TFC

Au TFC, on espère la première victoire depuis presque un an. « On ne va quand même pas sortir un gâteau pour fêter cet anniversaire » s’agace Patrice Garande. Toulouse n’a pas gagné depuis octobre 2019. Mais ça, c’était avant l’ère Garande. Depuis le match contre Sochaux, les joueurs ressentent « un véritable état d’esprit ».

L’AJA a lancé sa saison

En face, Auxerre a enclenché la dynamique suite à leur victoire face à Troyes 2-1. Même si l’équipe est bien organisée, elle n’est pas encore tout à fait rodée. Et cette équipe, Patrice Garande la connaît bien, il y a joué de 1981 à 1986. « Ce club m’est cher. J’ai toujours quelques collègues là-bas. Mais l’AJA d’aujourd’hui n’est plus la même. Il n’y aura pas de côté émotion. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport