mercredi 14 avril 2021

Contact

Actualités - Une table pour trois au Bateau Lavoir

[Lèche Vitrine] – Une table pour trois au Bateau Lavoir

Artiste. Depuis plus d’un mois, la rue des Blanchers accueille un nouveau restaurant : Le Bateau-Lavoir. Un défilé de plats aux multiples influences s’y organise, orchestré par une équipe soudée.  

®franckalix/JT

 

Assis sur des chaises de bistrot en bois, trois compères profitent de leur pause pour goûter l’essai culinaire du jour : un cocktail à base de sirop d’agave et de téquila. Sur la table, devant la petite équipe du restaurant, des assiettes déjà vides et d’autres encore pleines de dessert. Une fois repus, Frédéric Vivas, qui opère en cuisine, Raphaël Vivas, qui s’occupe du service en salle et des boissons, et Tamaki Ikeda, qui fait un peu des deux, commencent à raconter l’histoire des lieux. «Nous avons décidé d’appeler le restaurant Le Bateau-Lavoir car nous sommes situés non loin de la Daurade», explique Tamaki Ikeda. « C’est aussi pour faire un clin d’œil à la résidence d’artistes parisienne », ajoute l’autre chef.

Cette cité de la capitale est connue pour avoir été habitée par de nombreux peintres, écrivains, comédiens et marchands d’art. Les propriétaires des lieux souhaitent s’en inspirer pour créer une ambiance chaleureuse. Meuble chiné et transformé en bar, vaisselles aux charmes désuets, et créations atypiques font de ce restaurant un lieu au décor chiadé. Après avoir signé le bail, le trio a passé plusieurs mois à tout refaire : « On a carrelé nous-mêmes certains murs. C’est parfois un peu de travers mais l’imperfection fait partie du charme des lieux », souligne Frédéric Vivas.

« Des recettes d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui »

Côté cuisine, même ligne de conduite : du fait maison aux multiples influences. « Des recettes d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui », raconte le cuisinier principal, arborant lunettes rouges et béret casquette. Les clients ont ainsi pu se régaler, entre autres, d’un poulet à la varda. «Une recette antique datant du Ier siècle», décrit celui qui est aussi auteur de livres de cuisine « à base de vin blanc, de nuoc-mam (une sauce composée de poisson fermenté, ndlr) et de pignons. »

Tamaki Ikeda, elle, cuisine principalement des Temaki Zushi, une spécialité qu’elle a appris à réaliser au Japon. Elle les prépare notamment avec de la truite des Pyrénées et des feuilles de nori confectionnées en France.

Ils assurent ainsi avoir une cuisine raisonnée et privilégier autant que possible les produits bio. Leurs courses sont faites au gré de leurs promenades et les menus dessinés en fonction des légumes fournis par une AMAP (association pour le maintien de l’agriculture paysanne). En salle, les bières sont aussi choisies avec soin. Raphael Vivas s’occupe d’accorder mets et breuvages et a pour spécialité les boissons houblonnées. Trois profils très différents donc, mais une énergie commune. «Un jour, un client nous a dit que l’on avait l’air heureux de travailler, ça nous a beaucoup touchés», se réjouit le plus jeune de la troupe. Et les deux autres compères sourient.

Les tarifs : 

Le midi du mercredi au dimanche: 17 € Entrée-plat-dessert

Le soir du mercredi au samedi: 26 € le menu 

Plat végétarien à la demande

6 rue des Blanchers, 31000 Toulouse

05.67.06.28.04

www.facebook.com/lebateaulavoir

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Une application de sophrologie 100% toulousaine

L'application de sophrologie « Ma Bulle Sophro », créée à Toulouse, est disponible sur Apple Store depuis le mois de mars 2021. Problèmes de stress,...

Numérique. Emmaüs Connect lance une grande collecte d’ordinateurs inutilisés

Pour lutter contre l'exclusion numérique de huit millions de français, Emmaüs Connect lance une grande collecte pour récupérer les ordinateurs et smartphones non utilisés...

Tarn-et-Garonne : L’emploi salarié en baisse malgré les dispositifs mis en place

Une réunion s’est déroulé mardi 13 avril entre Chantal Mauchet, préfète du Tarn-et-Garonne et le Service public de l’emploi départemental (SPED). L’occasion de revenir...

Au Bonheur des Dames, la nouvelle librairie féministe de Toulouse

Depuis le 9 janvier 2021, une librairie féministe et généraliste, indépendante et engagée a ouvert à Toulouse. « Il manquait à Toulouse un espace entièrement dédié...

Montpellier. 12 nouvelles rues porteront des noms de femmes

Lors du conseil municipal de Montpellier de ce lundi 12 avril, les élus ont voté pour que 12 des nouvelles rues des quartiers Près...

Covid-19 : En Aveyron, les hospitalisations se multiplient

Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 en Aveyron a doublé depuis le début de l’année 2021. La situation épidémique se dégrade et le taux d’incidence...

Peut-être un deuxième Ntamack pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France

Francis Ntamack, frère de l'emblématique Émile et oncle de l'inarrêtable Romain, vient d'être nommé sélectionneur de l'équipe nationale de rugby de Madagascar. https://www.youtube.com/watch?v=R2wnucJowtM Dans la famille...

Les élections régionales et départementales encore reportées

Les élections régionales et départementales sont reportées aux 20 et 27 juin 2021. Après un vote consultatif des députés, le report d'une semaine a...

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...
La situation épidémique actuelle

Covid-19 : dans le Tarn, la situation épidémique se dégrade

La situation épidémique inquiète dans le département du Tarn. Le taux d’incidence est supérieur à la moyenne régionale et le taux de décès est...