vendredi 4 décembre 2020
Actualités Undiz : Prêts à passer à la machine ?

Undiz : Prêts à passer à la machine ?

Robotique. La ville rose a vu débarquer fin janvier un concept-store d’un nouveau genre. Au programme : tuyaux, capsules et bornes digitales. Un nouveau moyen -ludique- de consommer. Visite guidée.

Elle a ouvert le 30 janvier, et c’est déjà une petite révolution dans le monde du commerce. La foule s’y presse l’œil curieux et en ressort le sourire aux lèvres. La « Undiz Machine », c’est le nouveau moyen de faire le buzz qu’a trouvé Undiz, marque du groupe Etam, pour relancer la consommation. Une boutique peu conventionnelle située sur l’artère principale de la ville et qui crée l’événement : on y commande ses article via des « bornes digitales » qui sous leurs airs d’Ipad géants envoient la référence du produit commandé en réserve. C’est là qu’un retour vers le futur s’organise : les petites culottes annoncées déboulent dans une capsule aéro-propulsée et sortent d’une batterie de tuyaux courant sur les murs de la boutique. Le concept futuriste a pourtant fondé sa genèse sur des promesses commerciales très pragmatiques : « il permet de présenter, via les bornes digitales, des produits qui ne peuvent être exposés dans le magasin faute de place…ils sont stockés en sous-sol et remontés aux clients grâce à cette technologie ». À noter que shopper de manière classique reste possible, le futur s’invite avec classe.

Un projet culotté

La boutique ne fait que 45m2 : « nous avons réinventé une surface de vente alors que l’ensemble de notre gamme s’exprime sur 150 m², explique Sébastien Bismuth, directeur général d’Undiz qui ajoute que « le concept crée de l’emploi », avec une équipe de 7 « geeks, cools, souriants et sensibles à la mode, recrutés tout spécialement pour la machine… ». Gain de place, économies, buzz et cætera ! Une chose est sûre, les foules se pressent dans la boutique pour tenter l’expérience, et les premiers retours sont concluants : « C’est simple et rapide. Si un produit ne convient pas, le client le replace dans le tube et l’article repart en sous-sol. Pas de délai comme sur Internet… C’est une nouvelle expérience shopping ». Une astuce plutôt maligne pour faire revenir les acheteurs 2.0 sur le terrain d’un shopping moins virtuel… La marque, trublion de la lingerie, est coutumière des effets de buzz et avait déjà fait parler d’elle fin 2014 à Nantes, en proposant à ses clientes de sauter à l’élastique (on leur offrait une tenue de sport pour l’occasion).  En tout cas, le tapage de la Undiz Machine a fait son effet à voir le nombre de clientes dans la boutique. Mais l’histoire ne dit pas si le phénomène Undiz machine provoque un passage en caisse ou si les curieux viennent juste faire joujou…

 

Info+ : Les utilisateurs de la Undiz machine reçoivent une petite surprise lors de leur passage à la boutique…

Adresse : 26, rue Alsace-Lorraine 31000 Toulouse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport