mardi 26 octobre 2021

Contact

spot_img
ActualitésToulouse, une pétition contre la réduction du nombre d'animateurs et encadrants dans...

Toulouse, une pétition contre la réduction du nombre d’animateurs et encadrants dans les écoles

Un collectif d’animateurs appelle à signer une pétition pour s’opposer au choix de la mairie de Toulouse de réduire le nombre de personnels encadrants dans les écoles primaires et maternelles à partir de janvier 2022.

Toulouse animateurs en lutte écoles
Le 21 juillet 2021, 741 personnes ont signé la pétition “Non aux nouveaux taux d’encadrement dans les écoles à Toulouse” © Capture d’écran

Chaque animateur, en maternelle comme dans l’école élémentaire, devra s’occuper de quatre enfants supplémentaires. À partir de janvier 2022, la mairie de Toulouse va réduire le taux d’encadrement scolaire et périscolaire. Une décision que dénonce le collectif Toulouse animateurs en lutte dans une pétition intitulée : “NON aux nouveaux taux d’encadrement dans les écoles de Toulouse“.

Depuis la modification du taux d’encadrement légal par le projet éducatif territorial (PEDT), en 2016, la mairie de Toulouse faisait figure de bon élève. En effet, celle-ci avait maintenu le taux précédemment en vigueur de un animateur pour 10 enfants en maternelle et un pour 14 en élémentaire. Mais, par soucis d’économies, la Ville rose va désormais s’aligner sur le taux d’encadrement minimum permis par la loi. Une situation qui inquiète les animateurs et autres Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (Atsem).

Une dégradation de la qualité de l’accueil et de la prise en charge des enfants

Réunis dans au sein du collectifs Toulouse animateurs en lutte, ces professionnels chargés d’accompagner les enseignants ou de prendre en charge les enfants pendant les temps périscolaire ont mis en ligne une pétition visant à dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail comme de la qualité de la prise en charge de enfants toulousains.

« Nous craignons de ne plus pouvoir exercer notre métier d’acteurs éducatifs pour vos enfants et de ne plus pouvoir enrichir un service d’accueil répondant à vos attentes. Les animateurs se verront dans l’incapacité de continuer à proposer des contenus pédagogiques permettant à vos enfants de grandir et de s’émanciper », s’inquiètent-t-ils sur la page de la pétition qui a réuni, à ce jour, 741 signatures.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img