lundi 26 juillet 2021

Contact

ActualitésToulouse. Jour d'audience pour l'imam de la mosquée d'Empalot accusé d'antisémitisme

Toulouse. Jour d’audience pour l’imam de la mosquée d’Empalot accusé d’antisémitisme

Ce mardi 29 juin, l’imam de la mosquée d’Empalot Mohamed Tataiat comparait devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour “provocation à la haine raciale”.

imam Toulouse

C’est aujourd’hui que Mohamed Tataiat, imam de la grande mosquée d’Empalot à Toulouse comparait devant le tribunal correctionnel pour “provocation à la haine raciale”. Les faits reprochés au dignitaire religieux remontent à la fin de l’année 2017.

Une parole du prophète en cause

Selon une vidéo publiée à l’époque par le site du Memri (Middle East Media Research Institute – Institut de recherche des medias du Moyen-Orient), Mohamed Tataiat aurait, durant un prêche, fait référence en arabe à un hadith (une parole du prophète) qui appellerait les Musulmans à tuer les Juifs.

Quelques mois plus tard, en juin 2018, les accusations d’antisémitisme remontent jusqu’au préfet de Haute-Garonne qui saisit alors le Parquet de Toulouse. Une information judiciaire est ouverte en novembre et le Crif, la Licra, SOS Racisme ainsi que le bureau de vigilance contre l’antisémitisme se constituent partie civile.

“Une mauvaise interprétation”

Mis en examen, l’imam de la mosquée d’Empalot à Toulouse indiquait en juillet 2018 à France 3 Occitanie que la mauvaise interprétation de ses paroles était dû à une “traduction quelque peu altérée et prise hors de son contexte”. Exprimant ses regrets auprès de la communauté juive, le religieux expliquait même que sa volonté n’était pas de menacer les Juifs, mais au contraire de les défendre. A l’occasion de cette journée d’audience, ce mardi 29 juin, ses avocats plaideront donc la relaxe.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img