Toulouse épargnée par la malbouffe et les fast-foods

Alors que Bordeaux est la ville la plus frappée par la malbouffe, Toulouse, au contraire, est relativement épargnée. Selon une étude réalisée par le site Question2sante, cette dernière se situe à la dix-huitième place du classement des communes ayant la plus forte densité d’établissements de restauration rapide.

malbouffe toulouse
Le Hamburger, symbole de la malbouffe CC Shutterbug75

Dans une étude portant sur 16 chaînes de restauration rapide, l’équipe du site Question2sante, spécialisé dans l’information liée à la santé et au bien-être, a constitué un classement des villes françaises les plus touchées par la malbouffe. Une hiérarchie reposant sur le nombre de fast-foods par habitant. Et, comme les années précédentes, Bordeaux s’illustre comme le cancre national en matière d’alimentation. Toulouse, elle, pointe à la dix-huitième position.

Bordeaux, Limoges et Metz, capitales de la malbouffe

Cette année, Tours quitte le podium au profit de Limoges qui grimpe de la sixième à la deuxième place, juste derrière Bordeaux, championne indétrônable de la restauration rapide. Avec 2,1 établissements pour 10 000 habitants, celle-ci dispose d’une très large sélection de fast-foods.

Si Toulouse compte plus d’enseignes (62) que la capitale girondine (54), son ratio de 1,9 fast-foods pour 10 000 habitants lui confère un honorable dix-huitième rang. L’entrée de Limoges dans le top trois fait indirectement descendre Paris de la quatrième à la cinquième position.

Quelles enseignes dominent le marché de la malbouffe

Avec 1 464 restaurants sur l’ensemble du territoire, le géant américain Mc Donald’s confirme son statut de leader du marché devant Subway (497 établissements) et la boulangerie Paul (398 magasins). Même si la malbouffe séduit encore les adolescents, et fait progresser leur taux d’obésité, de nouvelles enseignes proposent de plus en plus des alternatives plus saines et équilibrées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.