lundi 19 avril 2021

Contact

ActualitésSocial : 3 actions innovantes pour loger durablement les personnes en situation d'exclusion

Social : 3 actions innovantes pour loger durablement les personnes en situation d’exclusion

Lauréat de l’appel à projets ‘’10 000 logements accompagnés’’, le bailleur social Patrimoine SA met des logements à disposition de personnes en situation d’exclusion sous condition d’un suivi régulier par une association partenaire. L’objectif : accompagner les publics les plus fragiles vers l’autonomie.

Dans le cadre du plan ‘’Logement d’abord’’, le ministère de la Cohésion des territoires et l’Union sociale pour l’habitat (USH) lancent chaque année un appel à projets intitulé ‘’10 000 logements accompagnés’’, en faveur de ménages cumulant des difficultés économiques et sociales.

« L’objectif est de développer des réponses pour insérer durablement ces familles grâce à un véritable accompagnement social. La nouveauté de ce dispositif est qu’il facilite les expérimentations et les partenariats entre bailleurs et associations », explique Céline Albert, responsable du service innovation et partenariat de Patrimoine SA, lauréat de l’appel à projets pour la quatrième année consécutive.

Trois actions sont concernées et font ainsi l’objet d’une aide de l’État de 37 000 euros qui permettra d’accompagner 10 nouveaux foyers et 15 locataires actuels. La première, en partenariat avec l’association Union Cépière Robert Monnier (UCRM), est destinée aux personnes sans domicile fixe ou sortant de prison. Via une convention, Patrimoine SA réserve des logements aux personnes choisies par l’UCRM, qui s’engage à accompagner le locataire vers l’autonomie.

« Il s’agit d’un public très fragile n’ayant pas ou plus l’habitude d’évoluer dans un appartement. Pour éviter l’isolement, l’association, en dialogue permanent avec nos services, apprend aux occupants à prendre en main leur logement, à faire valoir leurs droits, respecter leurs devoirs, vivre avec le voisinage ou gérer un budget », développe Céline Albert.

Autonomie et logement durable

Sur le même fonctionnement, une deuxième collaboration avec l’association Habitat et humanisme concerne les femmes et les jeunes sortant de résidence sociale temporaire. « Nous avons notre propre maison intergénérationnelle ainsi que des appartements dans le parc privé où les personnes que nous accueillons, souvent des femmes victimes de violence, peuvent rester deux ans. Ce partenariat permet de leur proposer, à leur sortie, une passerelle vers un logement durable. Les bailleurs sociaux peuvent avoir peur de louer leurs biens à des publics en grande difficulté. Le fait que nous nous engagions à les suivre sur le long terme est donc une sécurité pour Patrimoine SA », avance Christine Aguilera, directrice d’Habitat et Humanisme.

Enfin, la troisième action consiste à mettre en place un maillage d’acteurs capables d’intervenir sur des problématiques spécifiques. Après avoir repéré un ménage susceptible d’être aidé et organisé une rencontre avec une conseillère en économie sociale et familiale, Patrimoine pourra mobiliser un ou plusieurs partenaires comme les associations Clémence Isaure luttant contre l’addiction, ou L’Amandier travaillant sur les conflits de voisinage.

Habitat et Humanisme et Educ’Air, peuvent, elles, mettre à disposition des éducateurs de jeunes enfants pour un soutien à la parentalité. « De plus en plus, les missions du logement social dépassent le simple fait de proposer un toit. Cette expérimentation vise à améliorer la situation des familles mais aussi le cadre de vie au sein de la résidence », souligne Céline Albert.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

Articles en rapport

Des tags satanistes sur la basilique Saint-Sernin

Samedi matin, des tags satanistes ont été retrouvés sur la basilique Saint-Sernin. Un acte condamné par Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse. « Le retour...

Des visites au pied du mur de la prison Saint-Michel

C’est un lieu chargé d’histoires en plein cœur de Toulouse. La prison Saint-Michel est imposante et pourtant parfois peu connue des habitants de la...

La Ville de Montauban s’intéresse à vos archives privées

La ville de Montauban réalise une grande collecte d'archives privées sur le thème "Histoire et patrimoine religieux". Ainsi, elle recherche activement, auprès des habitants,...

Mission Stéphane Bern en Tarn-et-Garonne : 37 000 euros pour restaurer le beffroi de Bruniquel

La Mission Patrimoine portée par Stéphane Bern dévoile le montant des aides accordées aux sites sélectionnés en 2020, parmi lesquels le beffroi de Bruniquel,...

Comment faire du patrimoine de Toulouse un bien commun et non une “chasse gardée” ?

En 2018, Jean-Luc Moudenc avait adressé une saisine au Conseil de développement de Toulouse métropole (Codev) dans l’objectif de mener une réflexion concernant le...

[#LeBQE] Comment s’explique le succès des pharmacies Lafayette ?

LOW COST - La croix latine à néons verts a du souci à se faire. Depuis quelques années, les Toulousains plébiscitent sa concurrente occitane,...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img