[Shop’n saveurs] Un Toulouse loin des clichés

photo 1 

 

 Culte. « Bien Claude » est un peu à la ville rose ce que les fameux tee-shirts « I love New-York » sont à la grosse pomme. Une véritable déclaration d’amour à leur ville… Rencontre.

« En tant que Toulousain, on n’a pas l’impression de vivre le Toulouse rugby, cassoulet, Nougaro » indique Aurélien, l’un des créateurs de la marque « Bien Claude ». « On voulait sortir des clichés et donner notre vision de la ville rose. » « Bien Claude » c’est un peu leur moyen d’expression : il s’affiche sur des tee-shirts unisexes et est aussi complètement tendance. L’idée ? Tout part de la photographie, un monde dans lequel évoluent Aurélien et Olivier depuis des années. Ces deux jeunes bien de chez nous flirtent avec le journalisme et l’édition et s’amusent à faire de cette marque un véritable support d’information. Pour preuve, leurs deux premières « éditions » comme autant de choix de la rédaction qu’ils forment à eux deux  : des clichés pris sur le vif dans notre ville, figeant à jamais des instants souvent volés mais révélateurs de leur Toulouse. « On veut mettre le doigt sur des détails » pourtant le maître mot reste l’authenticité : « pas de retouche, pas de montage ». L’effet de renouvellement reste constant : « on bat le pavé au quotidien, pour apporter notre vision du mois en mode « voilà ce qu’on a  vu et qu’on souhaite partager ». Ils n’y sont pas allés de mainmorte pour l’édition n°1 qui a largement fait parler d’elle. Elle représente un homme en fauteuil roulant, qui se lève pour uriner contre les briques roses, titrée « À ceux qui se lèvent juste pour pisser ». Ambiance.

Edition limitée

La nouvelle effigie street-wear toulousaine c’est Aurélien -alias Lulah Da Curly- photographe et Olivier, qui gère les aspects communication, administratif et artistique. Quant au nom, c’est une histoire personnelle : « C’est notre manière de demander aux Toulousains comment ils vont ». Un hasard finalement que ce prénom soit emprunté à Nougaro : « mais finalement il y a pas mal de choses qui tombent bien dans cette histoire » confie Aurélien. Car la petite affaire tourne bien. Lancée à la rentrée dernière, elle a déjà fait le tour de la ville mais pas que. « Nous avons eu des commandes du Brésil et de Londres. Les deux provenant d’expatriés “toulousains” ou aimant Toulouse. » Et certains ont déjà réservé  les éditions à venir. La clef du succès ? Créer la rareté : avec seulement 50 exemplaires par éditions, Bien Claude entend rester confidentiel. Pourtant leur notoriété les a déjà largement dépassés… « On fait notre promo de manière la moins intrusive possible, grâce à ce que l’on appelle des prescripteurs, qui portent nos tee-shirts dans leur univers : DJ, grapheur, bloggeur etc… » Si pour l’instant les trouvailles « Bien Claude » sont disponibles sur le net, les Toulousains pourront également les découvrir rapidement en boutique, puisque nos deux fantaisistes sont en pleine négociation pour accorder l’exclusivité à une vitrine toulousaine.

http://www.bienclaude.com/

https://www.facebook.com/bienclaudetlse

 

Info +

32€ le pack : tee-shirt + tirage photo + fanzine + stickers

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.