mercredi 27 janvier 2021
Actualités La Cour des Consuls hôtel et spa : Le luxe s’invite...

[Shop’n saveurs] La Cour des Consuls hôtel et spa : Le luxe s’invite aux carmes

Elégance. Réunion de deux hôtels particuliers du XVIIIème siècle la Cour des Consuls Hôtel et Spa promet un étonnant mélange entre décoration d’époque et style contemporain. Un hôtel de charme qui affiche de belles prestations et se vante de rester « une maison de famille ».

 

Ce sera le 4ème hôtel 5 étoiles de la ville rose. Après le Crowne Plaza, le Pullman et le Grand balcon, la Cour des Consuls entend croquer sa part du gâteau… Hôteliers depuis 1963, la famille Pujol compte 50 ans de métier mais aussi 3 établissements, à Carcassonne : «La signature de Cité Hôtels Groupe ce sont des hôtels uniques, qui ont une âme, dans des bâtiments originaux à forte connotation historique », explique Hadrien Pujol à la tête du groupe cité Hôtel. C’est sûr qu’au 46 de la rue des Couteliers, on tombe en pâmoison devant l’hôtel particulier et sa façade de brique à la mode de chez nous. La découverte de la cour et de l’aménagement intérieur exposent la patte de la décoratrice Chantal Peyrat qui a souhaité une fusion entre le classique et le contemporain à la façon d’une demeure familiale : « Un chic désinvolte, avec des choses qui s’entrechoquent pour obtenir le charme du désuet sorti de sa poussière… »

Elégance et impertinence

Vert olive, bleu canard, reproduction de toiles de maitres format XXL ou encore lustre démesuré : tout y est pour s’accorder avec les pièces classées aux monuments historiques comme la cheminée monumentale en pierres de la salle de restaurant ou encore la rampe d’escalier en fer forgé, de Joseph Bosc, qui mène aux chambres. Sur 4 étages et 2800 m2 de bâti, ces dernières font entre 20 à 84 m2 et se comptent au nombre de 32. Arès une rénovation qui aura duré en tout et pour tout 7 ans, les exploitants de l’hôtel espèrent aujourd’hui atteindre 2,5 millions de chiffre d’affaire d’ici trois ans et conquérir une clientèle à 50% affaires et en majorité étrangère, même si : « les toulousains pourront découvrir leur ville autrement à la Cour des consuls », en y réservant une chambre pourquoi pas mais aussi en venant gouter la carte du chef étoilé Jérôme Ryon, au restaurant le Cénacle ou en réservant un soin au spa Graine de Pastel. Le lieu attise déjà la curiosité et compte plusieurs réservations jusqu’en juin prochain. Il faut dire que mêler le luxe à la convivialité n’était pas pari facile. « On voulait donner l’impression qu’on rentrait dans une maison qui existe depuis longtemps, avec parfois des objets abracadabrants… » Elégance et impertinence semblent convenir parfaitement pour décrire cet antre de la volupté : « pensé comme un refuge où travailler et se reposer ». A disposition des clients, salles de réunion façon club anglais, dont la bibliothèque mais aussi bar à champagne. « Nos atouts sont ce lieu d’exception mais aussi le fait de rester un petit établissement avec un service personnalisé », termine Hadrien Pujol. Si le marché du luxe n’est pas au beau fixe il y a fort à parier que l’expérience Pujol bouge quelques pions sur l’échiquier de l’hôtellerie toulousain.

46 rue des Couteliers 31000 Toulouse. 05.67.16.19.99

 

Tarifs

Chambre supérieures de 20 à 36m2 : 310€

Chambres deluxe 40 à 48m2 : 410€

Suite : 47 à 84m2 : 510€

Suite exécutive : 610€

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport