samedi 5 décembre 2020
Actualités La Bonbonnière reine des rois !

[Shop’n saveurs] La Bonbonnière reine des rois !

Douceur. Véritable institution de la ville rose, la devanture vintage de la bonbonnière attire chaque jour les gourmands qui s’arrêtent rarement au seul lèche-vitrine… Ici on ne badine pas avec la gourmandise, surtout à l’occasion des vœux !

Si la bonbonnière existe depuis 1950, elle fut à l’origine créée par un pâtissier originaire de Pézenas, dans l’Hérault. « La tradition voulait que chaque pâtissier passe le relai à son chef, or mon mari y travaillait depuis 1972», explique Dominique Lopez. En 1982, la Bonbonnière est donc rachetée par la famille Lopez : « en général une femme épouse le pâtissier et la pâtisserie », plaisante-t-elle. Et la petite affaire est devenue grande : « nous sommes passés de trois salariés à 6 dont deux apprentis. Pendant les rois nous avons 4 extras en sus ».

Depuis le rachat, la Bonbonnière essaie de sortir de « la crème au beurre afin de s’adapter à l’actualité ». Ici toutes les pâtisseries sont des créations. Mais aujourd’hui, si la boutique est pleine à craquer ce n’est pas pour les macarons et autres choux : «la période des rois est une période où nous ne dormons pas beaucoup ! » poursuit-elle. Et si la recette de la désormais célèbre brioche des rois de la Bonbonnière existe depuis 1950, « nous l’avons développée et c’est devenu une de nos ventes majeures… » Il n’en fallait pas plus à notre spécialiste pour nous conter l’histoire de la traditionnelle galette des rois, un « pain amélioré » devenu brioche… « Elle s’est ensuite sophistiquée pour aboutir à une variante feuilletée et garnie de frangipane qui se trouve majoritairement dans la moitié nord  de la France. Il y a 30 ans on n’en vendait presque pas, aujourd’hui avec l’arrivée des néo-toulousains, la frangipane est plus demandée, bien que la brioche reste majoritaire à 80 % ».

La tant convoitée « Pomponette »

D’ailleurs, pendant le mois de janvier, ne cherchez rien d’autre à vous mettre sous la dent : la Bonbonnière fait exclusivement dans la galette, qui sera en vente jusqu’à Pâques. Une vitrine toute particulière et non moins gourmande : brioches, brioches Limoux (avec des fruits confits), galette frangipane, et pomponette. Car c’est bien là, la spécialité du lieu. Un jour Enri Lopez fabriqua une petite boule de brioche pour un goûter d’enfants, le succès fut immédiat et la fabrication perpétuée. « Aujourd’hui la pomponette est bien connue, nous avons d’ailleurs pas mal d’imitateurs… » Une chose est sûre, pendant le temps que nous passons dans la jolie boutique, pas un client ne repart sans sa pomponette… Un dernier conseil soufflé par la femme du pâtissier : « la pomponette aime le chaud, surtout pas de frigo, la dégustation en serait gâtée… »

On the web : http://www.labonbonniere-patisserie.fr/

 

Tarifs :

Brioche des rois de 3 à 15 personnes : 10 à 45€

Brioche Limoux de 3 à 15 personnes : 13,50 à 58,90€

Galette frangipane de 3 à 12 personnes : 14 à 52 €

Pomponette : 2,40€

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport