jeudi 4 mars 2021
Actualités Saint-Valentin : les fleuristes en plein rush à Toulouse

Saint-Valentin : les fleuristes en plein rush à Toulouse

Le jour de la Saint-Valentin, les fleuristes enregistrent un nombre de commandes important. Cette année, malgré le Covid-19, les ventes de roses ne semblent pas chuter.

C’est une fête qui se célèbre un peu partout dans le monde : la Saint-Valentin. Il est de tradition pour les amoureux de s’échanger des mots doux et de faire preuve d’une attention particulière ce jour-là. Parmi la liste des petites attentions qui font toujours plaisir, il y a celle d’offrir des fleurs.

Une journée à ne pas rater pour les fleuristes. Et les professionnels de la Ville rose l’ont bien compris. Depuis quelques jours, les devantures se sont parées de rose et d’offres spéciales pour cette fête. Des offres qui semblent fonctionner si on en croit une vendeuse de la boutique Mahonia qui se trouve sur la rue d’Austerlitz. « Ça marche très très bien ! Là, on est en plein rush ». Ce dimanche matin, les Toulousains n’ayant toujours pas acheté de bouquets se sont donc précipités pour en trouver un.

Rue Pargaminière, dans le magasin Alocasia, c’est la même chose. Les fleuristes sur place sont en plein boom. « J’ai beaucoup de travail pour l’instant. Je n’ai pas vraiment le temps de discuter ». Dans la boutique Aubépine Création avenue Honoré Serres « On est débordé ».

Chez tous les fleuristes ce dimanche matin, les bouquets de fleurs partent comme des petits pains. « On est overbooké. J’ai 17 commandes que je dois faire livrer en plus des 70 qui m’attendent. » Une grosse journée s’annonce donc aux Jardins d’Ozenne

Et si il y a du monde aujourd’hui, il y avait déjà du monde hier. « Généralement, tout le monde vient le 14 février. Mais cette fois, il y avait aussi beaucoup de monde le 13. C’est probablement car c’était un samedi et que nous sommes un dimanche » analyse un vendeur de la boutique Florist Toulouse. « Après, peut-être que le Covid joue. Les gens sont probablement moins partis en vacances. En tout cas la différence par rapport aux années précédentes, c’est que les ventes importantes s’étalent sur 2 jours. »

Même si la Saint-Valentin est une journée cruciale pour les fleuristes. Ce n’est pas LE jour de l’année. « C’est un des jours les plus importants de l’année » rapporte ce même vendeur. « Mais il y a aussi Noël qui est par exemple une journée importante. Je pense que le jour de l’année pour les fleuristes reste la fête des mères. » Après un 14 février fructueux pour les professionnels du secteur, ils devront donc se préparer pour le 30 mai qui tombe également un dimanche. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport