jeudi 23 septembre 2021

Contact

ActualitésRestrictions d'eau : un étiage précoce à craindre en Haute-Garonne

Restrictions d’eau : un étiage précoce à craindre en Haute-Garonne

La préfecture d’Haute-Garonne vient de publier son point sur la situation hydrologique des cours d’eau. Il fait état d’un risque d’une entrée en étiage précoce et des restrictions d’eau ont déjà été prononcées.

Le cours d'eau Le CHéran en étage durant l'été 2020. Florian Pepellin CC-BY-SA 4.0
Le cours d’eau, Le Chéran, en étage durant l’été 2020. Florian Pepellin CC-BY-SA 4.0

« Des déficits pluviométriques et neigeux peuvent laisser présager une situation d’étiage précoce cette année ». C’est le bilan fait par le comité de l’eau, réuni le 3 juin, pour faire un point sur la situation hydrologique des cours d’eau de Haute-Garonne. Un bilan qui fait suite à un hiver et un début de printemps déficitaires en pluies. Le mois de mai a lui connu des pluies plus fréquentes, mais peu abondantes, amenant à des débits particulièrement faibles dans les cours d’eau du département pour cette période de l’année. Toutefois, ces débits restent actuellement bien supérieurs à ceux classiquement atteints au cœur de l’été.

Un temps chaud et sec prévu en Haute-Garonne

La hausse actuelle des températures avec un temps estival prévu dans les prochains jours en Haute-Garonne, l’absence de précipitations significatives, le niveau des nappes et la fonte précoce du manteau neigeux engagée depuis février (actuellement proche du minimal historique) laissent craindre une entrée en étiage précoce et des restrictions d’eau seront à prévoir.

Un contexte tendu pour les petits cours d’eau non réalimentés par des barrages. En effet, la tournée de l’Office Français de la Biodiversité début juin a fait état d’un bilan inhabituellement critique à cette période sur les petits cours d’eau non réalimentés, non instrumentés (réseau ONDE), essentiellement au nord du département.

Cette situation conduit à une interdiction de prélèvements, dès ce début juin, sur l’ensemble de ces petits cours d’eau à l’échelle du département. Une vingtaine d’agriculteurs sont concernés par ces restrictions d’eau, avec des conséquences limitées puisque les cultures sont démarrées.

Source : Communiqué de presse

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img