Report du procès des décrocheurs de portraits présidentiels toulousains, mais maintien de la mobilisation

Le Tribunal correctionnel de Toulouse a reporté le procès des trois militants d’ANV COP21 qui avaient décroché des portraits présidentiels, prévu initialement ce mercredi 20 novembre. Toutefois, les associations maintiennent le programme de cette journée de mobilisation.

Le Tribunal correctionnel de Toulouse a annoncé le report du procès des trois militants d’ANV COP21 qui avaient décroché des portraits présidentiels, prévu initialement ce mercredi 20 novembre. Ceux-ci seront toutefois présents demain, au palais de Justice de la ville Rose pour savoir si le contrôle judiciaire sera levé pour deux d’entre eux : « Ils ont l’interdiction de pénétrer dans les mairies de France et de Navarre ! Une mesure unique et disproportionnée dans l’histoire d’ANV COP21 », réagissent leurs témoins pour le procès Geneviève Azam et Christophe Cassou.

Une journée de mobilisation pour la désobéissance civile

Les militants maintiennent pour autant la journée de mobilisation qu’ils avaient programmée, ce mercredi 20 novembre « Cette journée, nous l’organisons pour faire le grand procès de l’inaction coupable de nos dirigeants face au défi climatique et social, pour nous réunir et montrer une nouvelle fois notre détermination à combattre un système destructeur. » Dans la matinée, des prises de parole sont prévues, sur les Allées Jules Guesde, avant une manifestation qui se déplacera à partir de midi vers le quartier Saint-Cyprien. Des formations à la désobéissance civile auront ensuite lieu à la salle San Subra à 14 h et 15 h 30.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.