[Redac chef] Marie-José Cantier

Marie-Jose╠ü Cantier (19-01-2016)┬®franck alix-5

Enseignante dans une autre vie, Marie-José Cantier est aujourd’hui la présidente de l’École des Droits de l’Homme de Toulouse qu’elle a fondée avec son mari en 2006. Destinée à accompagner les enfants et les adultes, via des dispositifs adaptés, dans leur appropriation des droits de l’Homme, sa structure fêtera ses 10 ans cette année.

 

Les médias dans la nouvelle région

Par définition, la multiplication des médias, ou leur extension, est une bonne chose. Toute la difficulté pour eux est de trouver une originalité, car la quantité impose la qualité pour se différencier. Pour rester attractifs, ils doivent traiter l’information de manière différente. En réalité, tout dépend de ce que veulent faire de leur média, ceux qui le réalisent. Malheureusement, je ne suis pas sûre que le travail de fond et l’analyse prévalent sur le profit économique. Pourtant, ce serait le seul moyen pour les autres médias de rivaliser avec la Dépêche du Midi ; opposer la qualité à la quantité. Cela demande de l’imagination et sans doute des moyens. Pour les entreprises, les associations ou toutes autres structures qui ont besoin de communication en tous cas, il s’agit d’une opportunité puisqu’ils seront visibles sur un plus large territoire.

Les primaires de la droite

Lorsque plusieurs personnes briguent le même poste ou la même fonction au sein d’un même parti, ce n’est pas aberrant. Il me semble qu’il s’agit d’un plus dans le processus démocratique. Malheureusement, je pense que ces courses électorales n’intéressent plus que ceux qui y participent et les adhérents des partis, car tous les autres ont actuellement tendance à se détourner de la politique. Je dénonce ce désintérêt, car un citoyen doit se sentir concerné par ce qui se passe dans son pays. Il faut voter pour avoir une influence sur le monde dans lequel on vit sinon… on fait place libre aux extrêmes. Mais je me garderais bien de tout pronostic, je trouve qu’il est beaucoup plus intéressant d’attendre et voir ce qui se passera. Pour rappel, on parle également de primaires à gauche, mais ce sera sûrement plus compliqué, car s’ils l’ont déjà fait pour l’investiture de François Hollande, il n’était pas alors président de la République.

Les retombées de l’Euro 2016

J’avoue que je ne m’intéresse pas trop au football, mais je sais que cet événement drainera des milliers de personnes sur un même site, dans une même ville, dont Toulouse. Sur le plan économique, les retombées seront indéniables. La ville rose accueille quatre matchs, elle profitera donc de cette opportunité économique, notamment en termes d’emplois, pendant un certain temps. En revanche, ce genre de manifestations n’attire pas que les amoureux du football, mais aussi les hooligans qui ne pensent qu’à la violence. J’espère que la fête ne sera pas gâchée par ces gens-là. Car l’image de la ville est également en jeu, de même que celle du football toulousain, dans une région où le rugby est roi c’est aussi un enjeu.

La vaccination obligatoire

Personnellement, je suis favorable à la vaccination et j’ai fait vacciner mes enfants, pour leur bien et celui des autres. C’est par la non-vaccination que des maladies comme la tuberculose réapparaissent aujourd’hui, il s’agit donc de l’intérêt général. Ainsi le caractère obligatoire de la chose ne me choque pas, même, je pense que les gens ne le feraient pas d’eux-mêmes s’ils n’y étaient pas contraints. En revanche, je comprends le scepticisme des familles sur certains vaccins dont l’efficacité n’a pas été clairement démontrée ou les risques réellement écartés. Le choix doit être fait en fonction du ratio efficacité/sécurité : s’il y a plus d’effets positifs que de risques, alors il ne faut pas hésiter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.