jeudi 3 décembre 2020
Actualités Pierre Perez

[Rédac chef de la semaine] Pierre Perez

Fondateur, en 1967, de la Carrosserie qui porte son nom, il a également sévi pendant 11 ans dans les couloirs de la chambre de métiers et de l’artisanat 31 qu’il a présidée. Aujourd’hui, l’homme laisse libre court à son talent de sculpteur et expose à Miami, New-York ou encore Toronto. Reconnu par ses pairs, il a reçu, en 2013, le 2e prix de sculpture « Artiste du Monde » à Cannes des mains de Marina Picasso. 

Pierre-Perez. Crédit Franck Alix

1/ Prolongement ligne B du métro

C’est gênant quand les politiques ne tiennent pas leurs engagements primordiaux ! Toutefois, sans connaître le tracé définitif de la ligne, il est difficile de se prononcer. Dans tous les cas, le métro devra passer par Ramonville car le carrefour du Palays est saturé. Mais que l’on parle d’un prolongement ou de la construction d’une nouvelle ligne, finalement, peu importe, même si l’un mettra plus de temps que l’autre à voir le jour. De toute façon, cela fait 10 ans qu’on attend ! Mais attention à ne pas faire n’importe quoi car il s’agit là d’un investissement, il faut donc penser au meilleur service et non au meilleur marché. Ainsi, il me semble indispensable que Toulouse Métropole présente un plan global d’investissement dans les transports, pour les 20 prochaines années.

 

2/ La fusion des régions

Il est nécessaire que cette fusion devienne un « plus » et ce, sur plusieurs niveaux : d’abord, vis-à-vis de l’étranger, il faudra définir quelle identité nous voulons afficher car nous retrouvons un accès à la Méditerranée, mère de notre culture, que nous n’avions pas, et quel nom portera notre région. Personnellement, je propose « Grand Sud pyrénéen » ! Ensuite, elle permettra de faire des économies d’échelle en veillant à éviter les doublons, mais pour cela, il faudra bien deux mandatures avant que chacun accepte de lâcher son poste… De plus, l’art, la gastronomie et la culture, très présents dans notre nouvelle région, permettront un rayonnement plus important. Cela aidera  aussi à sortir du « tout Toulouse » puisqu’il y aura deux grandes capitales.

 

3/ Le dopage

Ma première interrogation est « où commence vraiment le dopage ? » La caféine et le Red Bull sont-ils des produits dopants ? Il y a 50 ans, on donnait de la Quintonine aux enfants en guise de fortifiant, aujourd’hui les étudiants prennent des produits avant les examens, les cadres absorbent des substances pour rester sur le pont et les sportifs, de tous niveaux, côtoient des produits de tous genres… mais qui est dopé et qui est simplement stimulé ? Il faut faire attention car certains en sont morts. Les préjudices peuvent être plus importants que les avantages. Il est notamment crucial de le faire comprendre aux jeunes. Les éducateurs sportifs, les présidents de club mais aussi les parents, doivent expliquer aux enfants ce qu’ils risquent s’ils tombent dans le panneau.

 

4/ Le PS au bord de la crise de nerf

Je ne pense pas que le PS soit sorti amoindri du passage de la loi Macron parce que cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de score unitaire, de non score , plutôt : la motion de censure, déposée par l’UMP, a été rejetée de façon globale par le Parti socialiste (Rire).Il faut que le PS reste uni. Je n’aime pas les rats qui quittent le navire, et je me demande sous quelle étiquette se présenteront les « frondeurs » aux prochaines élections… Ils ont été élus sous celle du PS et, en démocratie, on se rallie à la majorité, alors je m’interroge ! Mais enfin, comme le disait Charles Pasqua : « les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent ! » Ce n’est pas le PS qui en danger, mais bien la République car beaucoup ne croient plus en ses valeurs !

 

 

 

 

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport