[Rédac chef de la semaine] L’écrivain toulousain Brice Christen

Brice Wayne (30-05-2016)┬®franckalix-6

Jeune auteur toulousain, Brice Christen vient de sortir son 4e opus : « Comprendre le monde grâce à l’humour noir ». Un anti essai sur des sujets de société traités à grand renfort de cynisme… Brice est une plume qui tourne en dérision tout ce qu’elle touche pour susciter débat et réflexion autour de thèmes comme la démocratie, l’élection présidentielle, les médias, mais aussi Jésus, les princesses, les superhéros ou le régime…

Les acteurs de la culture se mobilisent

Je ne serais que trop mal placé pour juger la façon dont notre Maire gère le budget de la ville, moi qui n’ai jamais réussi à gérer la bourse que j’avais à la fac. Même si j’avoue que je n’aurai pas foutu un demi million d’euros dans une fontaine moche au square Charles de Gaulle comme l’a fait l’ancienne municipalité, j’opterai davantage aujourd’hui pour une statue à l’honneur de Pascal Dupraz. Je ne peux que souhaiter aux acteurs de la culture de trouver une issue favorable pour exercer leur métier comme il se doit, sans eux c’est notre identité qui perd de sa superbe. Je ne pense pas que ce soit de gaieté de cœur que notre Maire doive prendre des mesures comme privatiser la place du Capitole pour la fête de la musique. Le fait que Garou vienne chanter est déjà une provocation assez insupportable pour les oreilles de tout un chacun, n’accablons pas davantage Monsieur Moudenc.

Les établissements de santé menacés

C’est regrettable que pour des problèmes financiers certains établissements de santé doivent mettre la clé sous la porte. On oublie d’ailleurs trop souvent l’importance qu’ont ces gens dans notre société, on devrait peut-être moins payer les footballeurs et les politiciens pour récompenser davantage médecins et infirmiers. Peut-être pour trouver des fonds faut-il supprimer des emplois fictifs comme saisonniers au Conseil Général ou recruteur pour le TFC pour financer ces services régaliens (et une statue de Pascal Dupraz s’il reste un peu plus). C’est consternant de voir que l’Etat ferme des hôpitaux et baisse de nombreux budgets, mais il faut bien payer les gens qui font la sieste au Sénat ou les trajets du Premier ministre quand il veut aller voir jouer le Barça. Peut-être qu’un jour il aura besoin d’un hôpital dans un coin paumé et qu’il n’y en aura pas parce qu’il l’a supprimé.

Rio loco dans les starting-blocks

J’avoue ne mettre les pieds que rarement au Rio Loco ou dans un quelconque festival à Toulouse. Je ne l’ai fait qu’une fois et il y avait beaucoup trop de gens qui sentent la transpiration et semblent être communistes, je n’ai pas voulu m’attarder. Mais c’est bien que les musiciens du monde puissent venir ici pour chanter leurs œuvres, ça favorise l’éclectisme, au contraire de la fête de la musique où tout le monde se met au coin de la rue et croit savoir chanter sous prétexter que Jack Lang en a décidé ainsi. En fait ce qui est bien avec cette journée c’est qu’elle permet de découvrir des gens talentueux place St Étienne, mais ça donne une légitimité professionnelle à des gens comme Garou ou Zaz lorsqu’ils sont invités pour chanter leurs trucs. On devrait réserver la place du Capitole à des talents locaux comme Bigflo et Oli pour garder notre esprit local et installer une statue pour Pascal Dupraz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.