Le Rédac chef de la semaine est Gérard Folus

Gerard Folus(06-05-2015)┬®franckalix-2

Président régional de la Licra (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme) et vice-président au niveau national de cette association, Gérard Folus est également engagé en politique en tant que vice-président de l’UDI 31. Cet ancien adjoint au maire de Dominique Baudis fait aujourd’hui partie de l’équipe Moudenc en tant que secrétaire général de ‘‘Toulouse Fraternité-conseil de la laïcité’’, qui a fait ses premiers pas il y a quinze jours.

 

Le congrès qui divise le PS

Ce débat qui vire à la ‘‘bataille de chiffonniers’’ n’apporte rien. Il ne peut que profiter aux extrêmes et particulièrement à l’extrême droite. Mais de manière plus générale, lorsque je regarde les face-à-face télévisés, je les trouve surréalistes. Les hommes politiques, de droite comme de gauche, ne réalisent pas la situation réelle dans laquelle se trouve notre pays. Ils ne prennent pas en compte l’état moral, social et économique de la France. Et le PS est en tête de ce phénomène, de cette sorte d’inconscience. Je n’ai rien contre François Hollande en tant qu’homme, mais il n’est pas à sa place à la présidence de la République.

 

Faut-il sanctionner les agents grévistes de Tisséo ?

C’est un sujet très sensible. Le droit de grève est un droit fondamental dans notre pays. Est-ce que c’est la bonne solution ? On peut s’interroger sur la finalité : est-ce que cela ne va pas durcir le mouvement de grève ? Je suis très interrogatif mais je ne condamne pas cette idée. Finalement, le droit de grève poussé à l’extrême, comme le font les agents de Tisséo, pénalise fortement les usagers et l’ensemble des citoyens. Ils doivent prendre conscience qu’ils ne peuvent pas prendre en otage les Toulousains. L’accès à un service public qui fonctionne normalement est également un droit fondamental. Il faut aujourd’hui un dialogue constructif qui permette d’aboutir rapidement à une solution durable.

 

De nouveaux critères d’attribution pour les crèches toulousaines

Le système mis en place par Jean-Luc Moudenc, devrait permettre d’attribuer les places en crèche de manière plus démocratique (Pierre Cohen avait mis en place une commission d’admission basée sur un système de points, aujourd’hui Jean-Luc Moudenc modifie les critères pour privilégier les personnes qui travaillent et les familles monoparentales, ndlr). Le but est de permettre à davantage d’enfants issus de milieux différents d’être accueillis par les services municipaux de la petite enfance. Bien sûr, il faudra voir ce que cette nouvelle procédure donnera dans un an. C’est une expérience tentée par la municipalité actuelle, il faut lui laisser un peu de temps pour faire ses preuves.

 

Val Tolosa, un projet controversé aux portes de Toulouse

Il ne faut pas que les projets de grands centres commerciaux, quel que soit l’endroit, soit de nature à mettre en difficulté les PME, car ce sont elles qui supportent le poids de la nation en ce moment. Elles doivent déjà supporter le poids des impositions multiples, tout comme les classes moyennes d’ailleurs. C’est un réel danger pour la France. Et c’est une raison pour laquelle, nombre de jeunes décident de quitter ce pays. Ce projet Val Tolosa, ce grand complexe commercial qui va voir le jour à Plaisance du Touch, entre Leclerc Blagnac d’un côté et Carrefour Portet de l’autre, est-il vraiment utile ? On peut se poser la question.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.