vendredi 4 décembre 2020
Actualités On ne va pas en faire tout un plat !

[RDV de la Pergola] On ne va pas en faire tout un plat !

Le débat de cette semaine aura été tout aussi périlleux que la météo. Retards et autres déconvenues nous ont contraints à un déjeuner sur le pouce. Un moment qui s’est tout de même révélé sympathique. Au menu : le 49-3, la profanation des tombes du cimetière juif de Sarre-Union et la campagne publicitaire de Gleeden, site de rencontres adultères.

Par Aurélie Renne et Coralie Bombail

Finalement installés à 4 à la Pergola, on n’allait pas cracher dans la soupe et le petit apéritif a vite pris vite l’allure d’une rencontre politique…entrée oblige. Sur le thème du 49-3, priorité à l’homme politique du jour, c’est Patrice Brot qui attaque : « Valls et Hollande auraient critiqué le 49-3 en 2008 mais ça ne fait pas avancer le débat… Si les députés l’ont voté c’est qu’ils étaient d’accord avec cette loi, point. Les frondeurs auraient dû voter la motion de censure s’ils n’étaient pas d’accord, sinon c’est qu’ils sont aux ordres du gouvernement. De toute manière, si l’on voulait que des députés s’expriment librement, il faut voter à  bulletin secret, sans que personne ne sache de qui vient la loi et que personne ne puisse se rencontrer en amont. Autant dire impossible ! Une chose est sûre, ils auraient dû découper cette loi et faire un vote tranche par tranche, elle serait passée inaperçue… » Tristan n’est pas surpris par le passage en force, mais plutôt par l’attitude du PS et de l’UMP, « car la loi Macron, c’est beaucoup de choses réclamées par la droite : on retrouve l’UMP avec un jeu qu’il maîtrise très bien ; mais dans ce contexte continuer à jouer le jeu politique ne fait que conforter Marine Le Pen… » Pour Patrice, on parle ici d’un « blocage politicien, une partie de la droite ACOMPLETER pourquoi avoir tout mélangé ? C’est de l’amateurisme, il faut arrêter de se précipiter et faire un vrai débat… » Le tour de la question est vite réglé et aucun des deux ne semble vouloir se resservir une deuxième louche de ce sujet… Nous passons donc au second thème, la profanation du cimetière Sarre Union :

Tristan : C’est super important de rappeler quand même qu’en France, ces derniers temps, il y a eu énormément de profanations de tombes catholiques ! Beaucoup plus que de tombes juives, mais on n’en parle pas ! Ça fait beaucoup de bruit, mais c’est probablement juste des gamins qui sont paumés.

Patrice : je suis d’accord avec ça ; mais c’est tout de même à mettre en rapport avec les attentats de janvier : une attaque, c’est l’œuvre d’une jeunesse paumée… En tout cas, Hollande et Valls surfent sur la vague pour bénéficier des retombées, c’est carrément de la récupération.

Tristan : J’ai quand même envie de faire le lien avec la montée du FN, les discours agressifs et clivant favorisent tout ça…

Patrice : Dans les 6 jeunes qui ont profané le cimetière, il y  avait un militant antifa ! On parle de montée des extrêmes au sens large ! En 1990,  je me souviens d’une histoire du même style mais les types étaient allés jusqu’à sortir les dépouilles : que faire pour éviter ça ? Ce n’est pas tout de s’indigner, il faut agir ! La majorité silencieuse qui est contre les extrêmes doit faire parler d’elle…

Tristan : c’est sûr… mais comment ?

Patrice : Pour Charlie Hebdo nous étions 4 millions dans la rue, il y a eu zéro casse, samedi dernier à Toulouse une poignée de zadistes et le centre-ville en porte les séquelles…

Pascal : C’est bien là le problème, car la majorité silencieuse se laisse écraser par les minorités…

Tristan évoque alors le message de Benyamin Netanyahu, premier ministre israélien qui invite les Juifs européens à rejoindre Israël… « Je comprends la peur ressentie par la communauté juive mais bon… » Un constat que corrobore Patrice : « Si tous les Juifs de France quittent le pays, l’antisémitisme aura gagné ». L’heure du troisième sujet arrive et s’annonce croustillant : Gleeden, site de rencontres pour infidèles a lancé une campagne publicitaire qui ne fait pas l’unanimité. Une centaine d’élus d’Ile de France ont signé une pétition, une plainte a été déposée par l’association des familles catholiques, plusieurs pages facebook contre les publicités ont vu le jour. Il faut dire qu’à coup de « Tout le monde peut se tromper surtout maintenant » et « Contrairement aux antidépresseurs l’amant ne coûte rien à la Sécu », Gleeden n’y est pas allé de main morte : alors cette campagne « pro-adultère » doit-elle choquer ? « Le marché de la rencontre amoureuse est très juteux : soit on laisse les gros se partager le morceau soit on trouve des niches ! Certains font se rencontrer des chatons, les infidèles c’est une niche comme une autre ! » s’exclame Tristan, hilare. Les exemples fusent « site de rencontres pour musulmans », ou encore « Beautiful people pour les gens beaux exclusivement »… « Il faut surtout voir que Gleeden en se faisant attaquer par une association comme l’AFC est totalement dans son créneau, c’est tout benef ! » ajoute Tristan. Patrice rajoute que l’infidélité n’est plus une faute pénale depuis 1975, « dire de Gleeden qu’ils violent l’article 212* du code civil, c’est bien beau mais nous faire revenir 40 ans en arrière n’est pas non plus une bonne idée…Ne nous voilons pas la face, cela correspond à une demande qui est belle et bien là ». Tristan rétorque du tac au tac : « Je suis curieux de savoir comment est sortie l’info, car une chose est sûre si j’étais responsable communication chez Gleeden j’aurais attendu avec impatience que quelqu’un porte plainte pour sauter sur l’occasion du buzz que cela allait créer, c’est un excellent moyen de communiquer, ils sont très forts ! » La messe est dite. Bonne semaine !

*« les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance ».

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport