Quatre établissements scolaires toulousains labellisés Éco-Ecoles

Avec le label Éco-Ecoles, l’association Teragir accompagne les établissements scolaires dans la mise en place d’un projet au long cours en faveur du développement durable.

Ecole des Chartreux
DR

Et si l’exemple venait des plus jeunes ? Jardins potagers, mare pour favoriser la biodiversité ou même création d’une Amap au sein d’un collège… De plus en plus d’établissements scolaires font le choix d’intégrer le développement durable dans leur projet pédagogique et agissent pour réduire leur empreinte écologique. Et grâce à l’association Teragir, ces derniers ont la possibilité de le montrer, mais aussi d’être accompagnés via le label Éco-Ecole. « Ce sont les écoles, collèges et lycées, qu’ils soient privés ou publics, qui nous sollicitent volontairement. Nous mettons à leur disposition des ressources méthodologiques classées en huit thématiques.

Les établissements en choisissent une par an et élaborent un projet », explique Stéphanie Beney, responsable du programme au sein de Teragir. Autant d’actions menées durant le temps scolaire qui viennent nourrir l’enseignement classique. Un jury composé d’experts étudie le dossier et délivre le label si les établissements le souhaitent. « Ce label est un objectif qui permet de mobiliser un maximum de monde et les élèves participent pleinement à la gouvernance du projet. C’est aussi un élément de valorisation auprès notamment des acteurs publics et des parents », ajoute Stéphanie Beney. En 2018, 600 nouvelles écoles ont été labellisées en France, un chiffre qui ne cesse d’augmenter. Il y en a quatre à Toulouse : le groupe Sainte-Marie des Ursulines, le collège Marengo et les écoles des Ponts-Jumeaux et du Caousou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.