mardi 18 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésLes grandes priorités de Toulouse, du département de Haute-Garonne et de la...

Les grandes priorités de Toulouse, du département de Haute-Garonne et de la région Occitanie pour 2022

À l’occasion de la nouvelle année, le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, le président du Conseil départemental de Haute-Garonne Georges Méric et la présidente de la Région Occitanie Carole Delga reviennent sur les grandes priorités de leur collectivité pour 2022.

Toulouse Occitanie priorité 2022
Jean-Luc Moudenc, Georges Méric et Carole Delga énumèrent les grandes priorités de leur collectivité pour 2022 © DR / CD31 / RégionOccitanie

« Je m’adresse à vous pour vous présenter mes meilleurs vœux pour la nouvelle année 2022 », débute Jean-Luc Moudenc, président de Toulouse métropole. Dans une lettre adressée aux habitants, celui qui est aussi le maire de Toulouse définit les trois axes prioritaires de la politique de la Ville pour cette nouvelle année. Notamment faire de Toulouse « une ville plus tranquille », avec l’arrivée de renforts dans les effectifs de la police municipale et de la police nationale.

Le second objectif est de rendre les « quartiers plus faciles à vivre », en mettant l’accent sur des installations “plus vertes”, comme un city stade boulevard de Suisse, un jardin à Bonhoure et un jardin partagé de 2 500 mètres carrés dans le quartier des Pradettes. Enfin, Jean-Luc Moudenc souhaite créer une métropole « plus mobile », avec l’avancée du chantier de la troisième ligne de métro (attendue pour fin 2028), la mise en service du téléphérique Téléo et l’aménagement de nouvelles pistes cyclables.

Lutte contre la précarité, les violences et le réchauffement climatique au niveau départemental

Le président du Conseil départemental Georges Méric adresse également ses « meilleurs vœux » aux habitants de la Haute-Garonne. Pour 2022, le Département souhaite prioriser la lutte contre la précarité chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans, notamment avec le lancement de l’expérimentation du “revenu de base” au premier trimestre.

De plus, « nous avons créé un observatoire pour lutter plus efficacement contre les violences faites aux femmes », rappelle le Conseil départemental. L’objectif est de continuer à sensibiliser et protéger les populations, alors que les violences intrafamiliales ont augmenté de près de 30 % durant la crise sanitaire. Enfin, Georges Méric assure que le Département « sera au rendez-vous » pour engager des mesures concrètes contre le réchauffement climatique, afin d’assurer « un avenir souhaitable » aux futures générations.

Les derniers mots du président du Conseil départemental portent sur l’élection présidentielle à venir. « Dans un monde bouleversé par la perte de nos repères, le repli sur soi, la montée des violences et des extrêmes, je forme le souhait que nous restions unis autour des valeurs humanistes, de liberté, d’égalité et de fraternité qui fondent notre République », clame-t-il.

L’emploi au centre de la politique régionale

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie donne clairement la priorité à l’emploi. Après avoir remercié le personnel soignant pour son engagement dans la lutte contre la crise sanitaire, elle annonce la création de 147 places supplémentaires de formation en soins infirmiers et le recrutement de 40 nouveaux médecins dans les territoires isolés. « Bientôt, la santé du quart d’heure sera une réalité », promet la présidente de Région.

Elle adresse également son soutien aux 333 salariés de la fonderie Sam de Viviez, située dans l’Aveyron : « En 2022, je continuerai à me battre, à leurs côtés, pour qu’un nouveau projet industriel voit le jour dans le bassin de Decazeville ». Par la suite, Carole Delga évoque le lancement de l’expérimentation du “revenu écologique”, pour assurer des salaires aux jeunes en formation dans des métiers “plus verts”. Mais aussi l’aide aux demandeurs d’emploi « pour qu’ils puissent faire garder leurs enfants et se déplacer sans difficultés », poursuit-elle.

Enfin, la « rentrée la moins chère de France sera toujours en Occitanie en 2022 », se targue la présidente de Région, notamment grâce à la gratuité des ordinateurs, des manuels et des transports scolaires.

Les élus en lutte contre la crise sanitaire

Carole Delga n’est pas la seule à évoquer l’épidémie de Covid-19. En réalité, tous les vœux des élus débutent par un mot au sujet de la crise sanitaire. « En ces temps difficiles, je peux vous assurer que le Conseil départemental reste mobilisé et déterminé pour soutenir les plus fragiles, réduire les inégalités et préserver le pouvoir d’achat des Haut-Garonnaises et des Haut-Garonnais », affirme tout d’abord Georges Méric.

De son côté, Jean-Luc Moudenc se veut optimiste. « Je considère que nous pouvons regarder 2021 avec quelques motifs d’espoir », souligne-t-il : « D’abord parce que 2021 a été marquée par la reprise économique et la création d’emplois. Et puis parce que l’immense majorité d’entre vous avez adopté un comportement responsable en vous faisant vacciner ». « En 2022, nous continuerons à être là, pour vous protéger, autant que possible et autant que nécessaire », termine le maire de Toulouse.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img