mardi 27 octobre 2020
Actualités Parcoursup est ouvert : tout savoir sur la plateforme d’orientation post-Bac

Parcoursup est ouvert : tout savoir sur la plateforme d’orientation post-Bac

Depuis ce mercredi 22 janvier, la plateforme Parcoursup est ouverte. Les lycéens peuvent y déposer leurs vœux d’études supérieures ou de formations. De nouvelles écoles y sont désormais accessibles.

CC Narek75-Wikimedia commons

Avec 600 nouvelles formations répertoriées sur la plateforme Parcoursup, sur laquelle doivent s’inscrire tous les lycéens souhaitant poursuivre leurs études après le Bac, la totalité des cursus est désormais représentée. Au total, 15 500 formations, toutes filières confondues, s’offrent au choix des futurs bacheliers, y compris les concours aux écoles de commerce et d’ingénieurs. Parmi les nouveautés, l’université Paris-Dauphine, dix Instituts d’études politiques (IEP), les écoles de formations aux métiers de la culture (architecture, patrimoine, cinéma, arts plastiques…), ou les instituts de formations au paramédical comme ergothérapeute, orthophoniste…

Calendrier

Sur l’Académie de Toulouse, les 35 000 candidats inscrits aux épreuves du Baccalauréat, peuvent donc commencer à constituer leur dossier et à consulter les différentes formations pour formuler leurs vœux, dix au maximum. Ils auront jusqu’au 12 mars pour les valider et jusqu’au 2 avril pour finaliser leur dossier. Ce dernier sera examiné durant les mois d’avril et de mai pour une première vague d’admission à partir du 19 mai. En sachant que cette procédure sera suspendue pendant la semaine des épreuves écrites du Bac. Pas de panique donc si aucun retour n’a lieu durant cette période. En revanche, si des vœux sont toujours en attente passé le 29 juin, le candidat devra les prioriser et indiquer ceux à conserver.
Les résultats de l’examen étant programmés début juillet, les bacheliers pourront procéder dès lors à leur inscription définitive dans leurs établissements. Les réponses de ces derniers pourront se faire attendre jusqu’au 15 juillet mais devront être acceptées avant le 17 juillet. Une phase complémentaire est prévue de fin juin au 11 septembre pour les élèves n’ayant pas eu accès à l’une des dix formations qu’ils avaient sélectionnées. Ceux-là pourront rééditer dix nouveaux vœux, dans la limite des places restantes.

Un timing serré et stressant

Un calendrier qui, selon un sondage effectué par l’association Article 1, spécialisée dans l’accompagnement post-Bac et qui lutte pour l’égalité des chances, a tendance à inquiéter les lycéens. Ces derniers seraient ainsi plus préoccupés par leurs vœux que par l’obtention du Baccalauréat pour 52,8 % d’entre eux. En détail, 45,1 % des élèves de Terminale se disent stressés, voire paniqués pour 17,2 % par les démarches Parcoursup. D’ailleurs, près de la moitié sont encore hésitants dans leurs choix d’orientation à l’heure où ils doivent sélectionner leurs vœux. La grande majorité (86%) privilégiera des études avec des matières qui leur plaisent, celles dans lesquelles ils pensent pouvoir réussir (84%), ou qui offrent le plus de débouchés professionnels (73%).

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport