Pacs, mariages, divorces : les chiffres surprenants de l’Insee Occitanie

Pacs, mariage, divorces : la dernière étude de l’Insee Occitanie fait le décompte et révèle des chiffres parfois surprenants.

Mariages Pacs divorce Occitanie
L’Insee recense le nombre de Pacs, mariages et divorces en Occitanie

L’antenne occitane de l’Institut national des statistiques (Insee) s’est intéressée aux unions célébrées dans la Région. Premier constat, le nombre de mariages ne cesse de baisser depuis 45 ans. Une chute de près de 29 %, qui est toutefois bien moins prononcée qu’au niveau national (-41 % en France métropolitaine) : « En effet, sur la période, la population de l’Occitanie augmente deux fois plus vite que la moyenne métropolitaine », explique Laurent Frénois, l’auteur de l’étude. « Les arrivées nombreuses ont contribué à amortir la baisse du nombre de mariages. » Celui-ci s’est toutefois stabilisé depuis dix ans, autour de 20 000 par an. Dont, en 2018, près de 650 entre personnes de même sexe.

Le succès du Pacs ne se dément pas

Parallèlement, l’Insee Occitanie note que le Pacs progresse de manière quasi continue depuis sa création en 1999, pour atteindre 46 % des unions célébrées en 2016, dernière année durant laquelle ils ont été recensés. En Haute-Garonne, ce chiffre grimpe même jusqu’à 54 %. « Les couples jeunes et diplômés, qui choisissent le plus souvent le Pacs y sont proportionnellement plus nombreux que dans le reste de la région », traduit Laurent Frénois. À l’inverse, dans le Gard ou le Lot, le Pacs ne représente que 40 % des unions.

Des conjoints qui prennent de l’âge

Aujourd’hui, les hommes qui se marient en Occitanie ont, en moyenne, presque 40 ans et leur épouse 37 ans. C’est 3 ans et un trimestre de plus qu’en 2007. « Plusieurs facteurs permettent d’expliquer cette évolution, comme l’allongement des études, le développement de l’union libre et du Pacs qui précèdent parfois un mariage », indique le statisticien. L’âge moyen lors de la contraction d’un Pacs augmente également, à presque 35 ans pour un homme et 33 ans pour une femme.

Des divorces toujours aussi nombreux

Les tribunaux occitans prononcent depuis 2007 autour de 12 000 divorces par an. Un nombre stable pour des couples qui, en moyenne, sont mariés depuis plus de 15 ans et qui ont en majorité au moins un enfant mineur. Les ruptures de Pacs, quant à elles, ont été multipliées par 3,4 depuis 2007. Les partenaires se séparent « pour deux raisons principales : d’un commun accord ou pour se marier », précise Laurent Frénois. La dissolution du Pacs intervient en moyenne au bout d’un peu plus de 4 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.