dimanche 28 février 2021
Actualités Mobilités : nouvel accrochage entre Deux pieds deux roues et Tisséo

Mobilités : nouvel accrochage entre Deux pieds deux roues et Tisséo

Dans un communiqué daté du 24 juin, les responsables de l’association Deux pieds deux roues reprochent à Tisséo Collectivités de l’avoir exclue de l’élaboration des schémas directeurs cyclables et piétons de la métropole toulousaine. Le président du réseau de transport en commun leur a aussitôt répondu…

©-DR

Le 22 mai dernier, Tisséo Collectivités interrompt la participation de l’association Deux pieds deux roues (2P2R) à l’élaboration des schémas directeurs cyclable et piéton de l’agglomération. Raison invoquée : le recours contentieux de 2P2R lancé sur le projet Mobilités à l’horizon 2030 que l’association juge insuffisant en termes environnemental et budgétaire. Un peu plus d’un mois plus tard, ce 24 juin, cette dernière informe la presse de cette éviction : « Notre contribution active serait-elle trop exigeante et donc dérangeante pour Tisséo Collectivités ? » s’interrogent les membres du collectif. Avant d’ajouter : « Nous avons écrit à la direction de Tisséo Collectivités afin de lui demander de revenir sur sa décision, mais notre requête est restée sans réponse à ce jour ».

Or, le lendemain de la parution de ce communiqué, Jean-Michel Lattes envoie finalement un courrier proposant « de reprendre la collaboration avec 2P2R (…) après la période dédiée à l’enquête publique du projet Toulouse Aerospace Express-Connexion à la ligne B », qui fait partie du projet Mobilités. Soit le 17 juillet prochain.

Retour à la table des discussions

Guillaume Crouau, le président de 2P2R, ne cache pas sa satisfaction : « C’est un retour positif, on ne peut que s’en féliciter. D’autant que la date de réintégration est proche. On regrettera cependant qu’il ait fallu médiatiser l’affaire pour obtenir une réponse. » Le responsable associatif, qui revendique 1 600 adhérents répartis sur tout le territoire toulousain et 19 antennes dans les villes de l’agglomération, pose toutefois ses conditions : « Il faudra que nous nous entretenions avec Jean-Michel Lattes pour nous assurer de notre accès à la discussion et à toutes les informations. »

Guillaume Crouau craint surtout que les jeux soient déjà faits : « Tisséo a organisé des réunions ces derniers jours et il faut espérer que les schémas directeurs cyclable et piéton ne soient pas déjà entièrement scellés ». Il fustige enfin « un double discours à la tête de la métropole, Jean-Luc Moudenc se dépeignant comme le maire de la proximité et de la concertation, notamment auprès des associations d’usagers du vélo ».

« Tisséo se défend sur tous les fronts »

S’agissant du recours déposé par Deux pieds deux roues en août 2018 devant le tribunal administratif de Toulouse, qui conteste le projet Mobilités 2020-2025-2030 de la Métropole, Tisséo Collectivités a présenté ses arguments en avril : « Ces derniers portent principalement sur la forme, la fragilité de notre procédure, mais pas sur le fond », rapporte Guillaume Crouau.

« Tisséo se défend sur tous les fronts. Nous sommes peu préparés à l’exercice et ne disposons que de l’aide juridique d’une avocate. Mais pour autant, nous sommes sereins. » Il insiste sur la nécessité absolue pour les autorités locales de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans la métropole – le point d’achoppement essentiel – quelle que soit l’augmentation de sa population, de son trafic routier ou du nombre de ses usines. « C’est un défi de société », lance Guillaume Crouau.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport