samedi 5 décembre 2020
Actualités Mobilité : le covoiturage est plébiscité en Haute-Garonne

Mobilité : le covoiturage est plébiscité en Haute-Garonne

La semaine européenne de la mobilité, qui dure jusqu’au 22 septembre, est l’occasion pour le Conseil Départemental de Haute-Garonne de détailler ses actions en faveur du covoiturage, qui ne cesse de progresser sur le territoire.

Le covoiturage est plébiscité en Haute-Garonne ©Babsy

Chez de nombreux habitants de la Haute-Garonne, le covoiturage est devenu un réflexe, pour les trajets domicile-travail, mais aussi pour aller faire ses courses ou honorer un rendez-vous professionnel. « Cela fait partie des mobilités durables, parce qu’il y a un impact direct sur le bilan carbone et le désengorgement du trafic routier », rappelle Line Malric, vice-présidente de la Commission permanente, chargée des Transports au Conseil Départemental. Un mode de déplacement qui connaît un succès considérable : 90 % des 780 places disponibles en Haute-Garonne étaient occupées quotidiennement, avant le confinement. « Il est vrai qu’ensuite nous avons constaté une légère baisse du nombre de trajets en mai et juin, due à l’impact de la crise sanitaire. Mais cela repart à la hausse à présent, sur le même rythme que les années précédentes », indique la vice-présidente.

1000 places de covoiturage en Haute-Garonne d’ici la fin de l’année

L’intérêt du Département sur le sujet ne date pas d’hier. « Dès 2017 nous avons implanté des aires à même le parc foncier du département, ce qui nous a permis d’agir rapidement et comme nous le souhaitions », confie la conseillère. 25 aires ont ainsi déjà été réalisées et 15 doivent l’être avant la fin de l’année, pour un total d’un millier de places et un budget de 4 millions d’euros. Ce vendredi 18 septembre, à l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, celle de Pin-Justaret sera inaugurée par Georges Méric, le président de la collectivité. D’une capacité de 43 places, cette aire de covoiturage a la particularité d’être autonome en énergie, grâce à un système d’éclairage solaire. Corollaires indispensables, des applications sont en cours d’élaboration « pour que l’utilisateur puisse facilement calculer son itinéraire ou les possibilités de multimodalité qui s’offrent à lui. Nous sommes dans l’innovation », s’enthousiasme Line Malric. Elle souligne enfin que des consultations citoyennes sont régulièrement organisées afin d’identifier les emplacements les plus pratiques pour les usagers et y apporter d’éventuelles améliorations.

 

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport