mercredi 21 avril 2021

Contact

ActualitésL’université mise sur l’intelligence artificielle

L’université mise sur l’intelligence artificielle

Un rapport du député de l’Essonne Cédric Villani appelle à la création, au sein d’établissements d’enseignement et de recherche, d’Instituts interdisciplinaires d’intelligence artificielle, réunissant ingénieurs, chercheurs et étudiants. L’Université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées veut absolument le sien.

© Aurélie Garriga

La création d’un Institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (I3A) serait le meilleur moyen d’oublier le récent rejet de la candidature de l’Université fédérale de Toulouse au label d’excellence Idex : « Nous sommes conscients d’avoir essuyé un échec. Et nous allons montrer que cette université vaut bien plus que ce qu’en a dit le jury international de l’Idex », s’enthousiasme Philippe Raimbault, à la tête du regroupement des universités, grandes écoles et organismes de recherche la région toulousaine. Celui-ci compte 200 enseignants-chercheurs travaillant directement sur l’intelligence artificielle, auxquels peuvent s’ajouter des juristes, économistes ou sociologues.

« Nous avons notre place dans la cartographie scientifique française »

L’institut , tel qu’imaginé dans le rapport du député Cédric Villani profiterait également de la présence d’un large tissu de petites ou grandes entreprises, qui se distinguent dans le spatial, l’aéronautique, la biologie, l’agronomie ou l’environnement, autant de domaines d’application pour l’intelligence artificielle : « Nous avons notre place dans la cartographie scientifique française. Ce n’est pas pour rien si le président de la République a cité Toulouse parmi les trois villes à la pointe en matière d’intelligence artificielle », enfonce Philippe Raimbault. Recherche, formation et coopérations industrielles, trois directeurs de laboratoire ont été missionnés pour préparer le dossier de candidature. Un appel à manifestation d’intérêt devrait être lancé en juin pour une éventuelle labellisation à la rentrée prochaine.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.

Articles en rapport

Quelle heure, quelle chaîne ? Tout savoir sur le quart de finale GFA-TFC

COUPE DE FRANCE - Ce soir (18h45), le Toulouse Football Club (TFC) affronte les joueurs amateurs du GFA Rumilly-Vallières pour le quart de finale...

La Grave. Le tribunal ordonne l’expulsion du pavillon Nanta à Saint Cyprien

Saisi par le CHU de Toulouse et la ville de Toulouse, le tribunal administratif vient d'ordonner, ce mardi 20 avril, l’expulsion des familles et...

Toulouse : 98 postes de policiers et gendarmes seront créés en 2021

En déplacement, ce lundi 19 avril, à Montpellier, Emmanuel Macron a annoncé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires avant 2022. Le...

Dès cet été, le canal du Midi aura sa propre marque

Le canal du Midi aura bientôt sa propre marque. Un outil de communication pensé pour valoriser et faire connaître cet ouvrage de 420 kilomètres,...

Toulouse : Les commerçants arrivent sur l’application de dons alimentaires HopHopFood

HopHopFood, association qui lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaire, se développe à Toulouse. Lancée en France en 2016, son application mobile propose...

Le marché de Noël de retour sur la place du Capitole

Le mois de décembre parait bien loin et pourtant, la mairie commence déjà à préparer le marché de Noël. L’événement devrait faire son retour...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img