dimanche 24 janvier 2021
Actualités Loi sur les accents : pour Claude Sicre, c'est le rapport Paris-Province qui...

Loi sur les accents : pour Claude Sicre, c’est le rapport Paris-Province qui est en jeu

Au delà de la question des discriminations fondées sur les accents, l’artiste toulousain Claude Sicre espère que la proposition de loi adoptée hier à l’Assemblée nationale fera naître une réflexion sur le rapport Paris-Province et la maladie française de « l’unitarisme », sources principales et méconnues des tensions actuelles.

loi accents
Claude Sicre répond à sa manière au député à l’origine de la proposition de loi sur les accents © Franck Alix

Si vous ne connaissez pas la glottophobie, sachez en tout cas qu’elle sera bientôt passible de sanction. Hier, l’Assemblée nationale a en effet largement adopté en première lecture une proposition de loi initiée par le député de l’Hérault Christophe Euzet visant à inscrire l’accent comme une cause de discrimination, au même titre que la race, le sexe ou le handicap.

Une loi sur les accents victimaire

Un sujet loin d’être anecdotique pour le Fabulous Trobadors Claude Sicre, amoureux des langues et des différences devant l’éternel, même si la manière ne trouve pas grâce à ses yeux. « Il n’y a pas besoin d’alourdir la justice avec une nouvelle loi victimaire. Mais je félicite chaleureusement ce député d’avoir lancé cette réflexion en espérant qu’elle fasse réfléchir tout le monde. Et je fais donc semblant d’être pour cette loi », s’amuse-t-il.

Car selon lui, la question de l’accent est l’arbre qui cache la cause de nombreux et principaux maux français. « Derrière l’accent, il y a le problème des langues. Et derrière les langues, il y a surtout le rapport Paris-Province et ce que j’appelle la maladie de l’unitarisme centraliste. Nous sommes le seul pays au monde qui a tout construit depuis trois arrondissements de la Capitale et cela se retrouve dans toutes les strates de la société et de la pensée française aujourd’hui. »

Le cliché dévastateur de la Province

Le terme “province” est d’ailleurs la parfaite illustration de cette situation pour celui qui a notamment créé le Forom des langues à Toulouse : « C’est une conception basée sur une représentation qui ne veut rien dire pour les trois quarts des Français. Cela ne correspond à aucune réalité et empêche même de comprendre le pays. »

Que ce soit dans la littérature, les sciences humaines, le cinéma, les médias ou dans les comportements politiques, cet unitarisme est à l’œuvre partout sans que l’on s’en aperçoive tant il est enraciné estime ainsi Claude Sicre, auteur du livre “Notre Occitanie”, sorti récemment, et dans lequel il analyse justement cette question.

L’unitarisme : source de tous les maux français ?

« Le problème est que cette histoire n’a jamais été racontée alors qu’elle est à la source des incroyables tensions que le pays traverse aujourd’hui. Les gens sont en colère contre les médias, contre l’administration, contre les politiques mais ils ne se rendent pas compte que tout vient de cette différenciation constante entre Paris et le reste de la France. C’est un sujet très grave », poursuit le chanteur.

Il espère donc que le débat soulevé par la proposition de loi sur les accents révèle « l’énormité du problème » et le besoin de pluralité. « La réussite de ce projet de loi sur les accents serait totale s’il n’y avait, finalement, plus besoin de loi pour assurer la pluralité », termine Claude Sicre.

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport