dimanche 29 novembre 2020
Actualités L'interview décalée de Jean-Christophe Sellin

L’interview décalée de Jean-Christophe Sellin

Membre fondateur du Parti de Gauche aux côtés de son mentor Jean-Luc Mélenchon, il est aujourd’hui membre du bureau national en charge des élections. Candidat malheureux aux dernières élections municipales de Toulouse, il se consacre désormais à son association « Classisco » qui promeut la musique classique auprès des écoles de la ville rose. Le mélomane a accepté de répondre à nos questions… décalées.

 

La dernière fois que avez susurré des mots bleus à quelqu’un ?

Au bord de la mer Méditerranée, il y a quelques semaines.

Quelle note mettriez-vous à votre physique ? (sur 20)

19 parce que 20 c’est trop présomptueux.

En amour, quel est le secret de l’harmonie ?

Le sens du compromis.

Et la fausse note qui peut tout gâcher ?

D’applaudir avant la fin d’un concerto.

Quel est le compliment qui vous a le plus touché ?

« Tu es vraiment une tête de bois ». Venant de Pierre Cohen, ça m’a beaucoup touché…

Quel est votre principal défaut dans la vie de tous les jours ?

L’hyperactivité.

Avez-vous déjà menti sur votre âge ?

Oui. Souvent, je dis que j’ai 25 ans mais j’oublie de rajouter « 25 ans CFA ».

La question qu’on ne vous a jamais posée mais à laquelle vous aimeriez répondre ?

« Mais pour quoi vous faites tout ça ?»… Mais là je ne suis pas sûr d’avoir la totalité de la réponse.

Quelle est la dernière personne que vous vous êtes mise à dos ?

Ma kiné pour des problèmes de lombaires.

Avec qui aimeriez-vous échanger votre vie le temps d’une journée ?

Mon chat, Diego.

 

« Tu es vraiment une tête de bois ». Venant de Pierre Cohen, ça m’a beaucoup touché… »

 

Quelle est la dernière chose que vous faites avant de vous coucher ?

Je me brosse les dents.

Pour vous, quel est le plus gros tue l’amour ?

La lumière qui reste allumée ou le téléphone qui sonne.

L’objet personnel qui vous tient le plus à cœur ?

Ma bague de fiançailles.

Quand vous partez en vacances, qu’emportez-vous toujours dans votre valise ?

Une compil’ d’ABBA, la révolution permanente de Léon Trotski et un maillot de bain.

Quel trait de caractère vous fait fuir chez les autres ?

Le manque de franchise.

Quelle est la dernière fois où vous avez manqué de courage ?

Non, vraiment je ne vois pas !

Quel est votre juron préféré ?

Saperlipopette !

Avez-vous des photos dans votre portefeuille ?

Oui, celle de ma carte d’identité et celle de mon permis de conduire.

Que faites-vous encore en cachette ?

Non mais de quoi vous mêlez-vous !

 

 

 

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport