Le mois de l’économie sociale et solidaire est lancé

Les acteurs de l’économie sociale et solidaire s’organisent pour mieux faire connaître et comprendre cette façon d’entreprendre, de produire, de consommer et de vivre autrement. Le Mois de l’ESS en est la vitrine.

Le-mois-de-l'ESS
©Cress

Novembre sera placé sous le signe de l’économie sociale et solidaire. Comme chaque année depuis 12 ans, la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire (Cress) et les principaux acteurs du secteur se mobilisent durant tout le mois pour promouvoir cet autre mode de production et de consommation. Car s’il est vertueux, il reste encore trop peu connu aux yeux du grand public. « Nous organisons Le Mois de l’ESS pour pallier un manque de visibilité chronique. Pourtant, nombreux sont ceux qui ont recours à cette économie sans même le savoir », note André Ducournau, président de la Cress Occitanie.

En effet, beaucoup de Français ont affaire régulièrement au tissu de l’ESS, composé d’associations, de la plupart des mutuelles et de coopératives qu’elles soient bancaires, agricoles. « À nous de le leur rappeler. Et de leur expliquer le rôle de telles entreprises dans notre société, qui mettent l’économie au service de l’Homme et non le contraire », précise André Ducournau.

Un Forum à Toulouse

Partout en Occitanie, où le secteur représente 12 % de l’emploi, 200 événements à destination du grand public ou des professionnels se succéderont pour mieux appréhender les enjeux de l’économie circulaire, de la santé, du développement durable, des nouvelles formes d’entrepreneuriat.

À Toulouse notamment, aura lieu le Forum régional de l’économie sociale et solidaire, les 22 et 23 novembre, à l’université Jean-Jaurès. Autour de thèmes comme l’agroécologie, les ressources communes ou les économies féministes, ces rencontres feront le point sur les économies transformatives.

pub Paques

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.