mercredi 14 avril 2021

Contact

Actualités Le collectif Rallumons l’étoile veut créer un RER dans la métropole toulousaine

Le collectif Rallumons l’étoile veut créer un RER dans la métropole toulousaine

Tandis que les débats se concentrent sur la troisième ligne de métro, le collectif citoyen Rallumons l’étoile compte, lui, sur le ferroviaire pour véritablement lutter contre les embouteillages. Il porte un projet ambitieux de réseau express de trains métropolitains.

DR

Ce mercredi 11 juillet, le conseil syndical de Tisséo a dévoilé un tracé de la future troisième ligne de métro présenté comme définitif. Mais pour certains, la partie n’est pas totalement jouée. C’est le cas du collectif Rallumons l’étoile, qui expliquait le 26 juin dernier son idée de RER métropolitain : « Nous ne sommes pas du tout opposés à cette nouvelle ligne mais c’est un très bon projet pour la Ville rose, pas pour ”l’agglo morose”. Afin de véritablement endiguer les embouteillages, il manque un échelon dans cette vision : le train », estime Benoît, membre du collectif citoyen.

Depuis un an et demi, les partisans de ce réseau de trains express ont élaboré un schéma semblable au modèle parisien mais aussi à celui de nombreuses autres métropoles européennes. Le projet est en apparence simple : s’appuyer sur le maillage existant en augmentant à la fois la cadence des trains et leur capacité. « Actuellement, ils fonctionnent seulement aux heures de pointe et surtout, ils ne traversent pas la ville. Ils s’arrêtent soit à Matabiau, soit dans les gares périphériques. Il est incompréhensible qu’à Toulouse et en province en général, on ne soit pas aptes à avoir des trains performants alors que c’est possible partout ailleurs », poursuit Benoît.

Maire de L’Union et vice-président de la métropole, Marc Péré défend lui aussi un RER toulousain. Son projet prévoit cinq lignes connectées aux stations de métro existantes, ou présagées dans le cadre d’une troisième ligne de métro amputée de sa partie sud. Chacun de ces trains s’arrêterait à la périphérie de Toulouse « afin d’éviter de saturer la gare Matabiau », explique Marc Péré. Or, c’est sur ce point que les opinions divergent. « La congestion de Matabiau est artificielle. En tant que terminus, les trains y patientent pendant 15 minutes alors qu’une halte dure seulement trois minutes. Développer les trains n’a de sens que si on les fait traverser la ville », argue Benoît.

« Pour véritablement endiguer les embouteillages, il manque un échelon : le train »

Pour démontrer la pertinence de son projet, le collectif compte avancer pas à pas : « La plupart des infrastructures sont là et l’on peut imaginer à l’horizon 2021 une ligne reliant Castelnau-d’Estretefonds au Nord, à Baziège au Sud, avec des trains toutes les heures. Les recettes générées par la hausse de fréquentation compenseraient les coûts supplémentaires liés à l’entretien ou les frais de personnel. Et cela justifierait les travaux nécessaires par la suite sur les voies ou les quais. » D’ici la fin de l’année, Rallumons l’étoile envisage la possibilité d’affréter lui-même un train pour le faire circuler sur cette ligne afin de créer l’événement et fédérer un maximum de citoyens, d’entreprises et bien sûr d’élus.

Car si la situation du ferroviaire est aujourd’hui sur une voie de garage, c’est avant tout un problème institutionnel selon Benoît : « Pour Tisséo, les trains sont la compétence de la Région et à l’inverse pour cette dernière, tout ce qui est métropolitain relève de Tisséo. Notre but est de générer la dynamique pour débloquer tout ça et montrer que tout le monde a intérêt à coopérer. Sinon, il n’y aura jamais de vraie alternative à la voiture. »

Nicolas Mathé
Pigiste, il a observé l’actualité pour différents titres de la presse écrite locale et nationale pendant presque 10 ans, avant d’intégrer la rédaction du journal en février 2018 pour se consacrer exclusivement à la quête des solutions de demain.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Le CHU de Toulouse ferme-t-il des lits en cardiologie par manque d’effectifs ?

Depuis près d'une semaine, des soignants du CHU de Toulouse sont en grève pour dénoncer un manque de moyens ainsi qu'une logique de ''fermeture...

Gers : liste des 16 centres de vaccination Covid-19

16 lieux de vaccination contre la Covid-19 sont actuellement ouverts dans le département du Gers. Centre de vaccination - Salle polyvalente du Mouzon Rue du Général...

Guide pratique : comment réduire ses factures… et son impact environnemental

Tout grand changement débute par des petits gestes, non ? À vous qui souhaitez réduire votre impact environnemental sans, pour autant, bouleverser vos habitudes...

Vaccination contre la Covid : l’accélération se confirme dans le Gers

Plus de 50 000 injections ont été réalisées au total dans le département du Gers, suivant une accélération de la politique de vaccination. En date...

Tous les mercredis, Experimentalbody « amène la danse et le mouvement dans la rue »

L'association Experimentalbody propose, chaque mercredi, un labo de danse d'impro dans les rues de Toulouse. Imaginez un lieu d'expériences où la danse permettrait de se...

Personnes vulnérables : toutes les dates et lieux de passage du “Vaccibus” en Haute-Garonne

COVID-19 - Le service départemental d’incendie et de secours 31 (SDIS 31) a mis en place un dispositif de vaccination mobile intitulé "Vaccibus" pour...

Covid-19 : De retour d’un déplacement à Toulouse, Jean-Michel Blanquer est cas contact

COVID-19 - Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer est cas contact. Il annonce sur Twitter qu’il devra s’isoler durant les prochains jours puisque...

En Ariège, le pic de contaminations à la Covid-19 est en baisse

SANTÉ - En date du 8 avril 2021, le nombre de cas positifs à la Covid-19 en Ariège ont diminué par rapport à la...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...
Château_de_Montségur

4 idées d’escapades en Ariège pour ce week-end

Il y a tout ce qu'il faut dans la région pour voyager, ne serait-ce qu'une journée. Pour ce week-end du 20 et 21 juin,...