lundi 25 octobre 2021

Contact

ActualitésLes intérimaires payent moins cher au Garage pour tous

Les intérimaires payent moins cher au Garage pour tous

Pour faciliter l’accès à l’emploi des intérimaires de Haute-Garonne, le Garage pour tous de Toulouse leur propose des voitures à la location à 5 euros par jour ainsi qu’une offre de garage solidaire.

 

 

Le dispositif, fruit d’un partenariat entre le Fonds d’action social du travail temporaire (Fastt) et le Garage pour tous, est victime de son succès : « Dès la signature de la convention, en mai dernier, nous avons reçu des demandes chaque jour et en deux semaines, tous les véhicules étaient partis », assure Claude Audreric, un des bénévoles de l’association. Il fait référence à une flotte de 20 voitures et deux scooters loués à des intérimaires de la région toulousaine au prix avantageux de 5 euros la journée, dans la limite de 90 jours par an.

Le partenariat porte également sur une offre de garage solidaire, avec un diagnostic gratuit et un tarif garanti de moins de 40 euros l’heure de main d’œuvre pour les réparations. « Dans un département comme la Haute-Garonne, la quasi-totalité des missions d’intérim proposées par les agences d’emploi requierent un véhicule. Ce nouveau service va permettre aux intérimaires de démarrer une mission et de mettre un premier pied dans l’entreprise. Ensuite, bien souvent, les rencontres se font facilement et les salariés s’organisent pour trouver ou partager un véhicule en covoiturage », entrevoit Nicolas Huot, chargé de mission régional du Fastt.

Le Garage pour tous, entreprise d’insertion, compte une trentaine d’employés, des mécaniciens et techniciens, des bénévoles et plus d’une vingtaine de salariés en insertion professionnelle. « Notre principale mission est de lutter contre l’exclusion. Nos services s’adressent à toutes les personnes en difficultés financières afin qu’elles ne restent pas bloquées », rappelle Raymond Gleyses, le président de l’association.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img