mardi 18 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésUn incendie s’est déclaré dans un entrepôt à Colomiers cette nuit

Un incendie s’est déclaré dans un entrepôt à Colomiers cette nuit

Un important incendie s’est déclaré ce mardi 14 décembre aux alentours de 00h15 dans un entrepôt de stockage de batterie en lithium appartenant à l’entreprise Indigo Weel à Colomiers. Bien que maîtrisé, le feu reste sous surveillance.

explosion incendie Mazères Ariège Colomiers entrepôt
Un incendie s’est déclaré cette nuit dans un entrepôt de stockage de batteries au lithium à Colomiers @ pixabay

Petite frayeur dans la zone industrielle de Colomiers cette nuit. Les habitants d’En Jacca ont été réveillés par un enchaînement de détonations, puis par le passage des camions de pompiers en direction des locaux de l’entreprise Indigo Weel.

En effet, un important incendie s’est déclaré aux alentours de 00h15 ce mardi 14 décembre dans un entrepôt de stockage de batteries au lithium, appartenant à la société spécialisée dans la réparation de vélos électriques et de scooters.

L’incident a nécessité l’intervention de 80 pompiers durant une grande partie de la nuit. Bien que maîtrisé, « le feu reste sous surveillance par les équipes du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de la Haute-Garonne », ajoute la préfecture du département. Aucun blessé n’est à déplorer.

Mis à l’abri des populations le temps d’éteindre l’incendie

« Afin de sécuriser le périmètre, les habitants de trois maisons situées Allée de la Barrousse, à proximité du site, ont été relogés le temps de l’intervention » explique Karine Traval-Michelet, maire de Colomiers. En raison de la nature des matériaux et de la forte odeur présente sur les lieux, les sapeurs-pompiers ont effectué des mesures de toxicité. « Aucune émanation toxique n’a été enregistrée ce jour », rassure la maire. Les riverains ont été autorisés à regagner leurs logements.

Prélèvement dans les eaux et nécessaire décontamination du site

« Cette entreprise n’est pas une installation classée pour l’environnement mais est suivie par les services de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) », poursuit la préfecture de Haute-Garonne. Selon la mairie de Colomiers, Eau de Toulouse Métropole a également réalisé des prélèvements afin de mesurer une éventuelle pollution du milieu naturel. Un premier contrôle visuel ne laisse pas suspecter de traces mais des analyses sont toujours en cours.

Cependant, Karine Traval-Michelet a décidé de prendre un “arrêté de péril imminent”, interdisant l’accès au site, compte tenu des conséquences de l’incendie sur les bâtiments, ainsi que leur nécessaire décontamination.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img