mardi 18 mai 2021

Contact

Actualités Hervé Boibessot, chef de file des moustachus

[En vue] Hervé Boibessot, chef de file des moustachus

Hervé Boibessot est barbier à Toulouse. Un métier presque oublié qui revient peu à peu à la mode à mesure que la moustache fait parler d’elle… A l’occasion de Movember, le « mois de la moustache », il revient sur trois années d’engagement contre le cancer.

Tendance. Ce Franc-comtois de 34 ans quitte sa région natale pour Toulouse il y a dix ans, « en quête d’un coin ensoleillé et d’une ville plus étendue ». Il y ouvre son salon ‘‘Ô cofador’’, réservé aux hommes et embauche deux salariés. Les barbiers de la ville rose se comptent sur les doigts d’une main, mais « la barbe et la moustache sont à la mode, c’est une tendance qui revient en force ! »

Précurseur. Il découvre “Movember” il y a trois ans : touché par la cause, il lance le concept à Toulouse. Cette année il organise un apéro-moustache le 15 novembre au De Danu ainsi qu’une soirée de clôture au Jager bar avec l’élection de la plus belle moustache. Pendant tout le mois de novembre ‘‘Ô cofador’’ entretient les moustaches à un prix défiant toute concurrence : « Tous les fonds sont reversés aux associations contre le cancer. »

Créatif. Cette année Hervé et ses homologues barbus ont fait un clip vidéo « pour rigoler » mais le petit film est rapidement remonté aux moustaches des dirigeants de Movember France qui ont souhaité s’en servir comme campagne officielle ! Un vecteur au poil pour « changer le visage de la santé masculine ».

Bénévolat. Le concept ? « Obliger les hommes du monde entier à se raser entièrement le 31 octobre, puis à se laisser pousser seulement la moustache pendant tout le mois. Il y a clairement un clin d’œil aux malades du cancer qui perdent leurs cheveux, en guise de soutien inconditionnel ! » Le barbier croit en la cause et rase, taille, coupe à titre bénévole et gracieux, « pour lever des fonds contre les cancers masculin ».

Célébrités. En 2013, les joueurs du stade ont joué le jeu. Cette année le salon Ô cofador attend entre autres Maxime Médard, Gaël Fikou du Stade Toulousain et chez les Fénix, Jérôme Fernandez et Rémi Calvel.

Rendez-vous sur http://fr.movember.com/ et www.ocofador.fr

Articles en rapport

Acheter une maison à plusieurs : l’expérience du collectif

À Toulouse, quatre amis, dont un couple avec enfant, ont décidé d'acheter une maison à plusieurs par l'intermédiaire d'une Société civile immobilière. Reportage dans ce...

Championnat d’Europe de natation : 6 toulousains qualifiés et des chances de médailles

Jusqu'au 23 mai, les championnats d'Europe de natation se déroule en Hongrie. 6 nageurs toulousains, des Dauphins du T.O.E.C, sont qualifiés. Point sur leurs...

Découvrez tous les sites industriels à risques SEVESO seuil haut à Toulouse et en Haute-Garonne

Vingt ans après la dramatique explosion de l'usine AZF à Toulouse, l'incendie de l'usine Fibre Excellence de Saint-Gaudens, classée SEVESO seuil haut, ce samedi...

Toulouse. Une association de piétons mobilisée contre “la croissance anarchique” des vélos

L'association 60 Millions de Piétons 31 rappelle ses revendications suite à l'annonce du subventionnement de 4000 nouveaux vélos électriques en location par la mairie...

Beaumont-de-Lomagne. Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les inondations du début d’année

Suite aux inondations qui ont touché la commune de Beaumont-de-Lomagne au moi de janvier dernier, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu. Le début d'année...

Et si on habitait autrement ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img