lundi 25 octobre 2021

Contact

Actualités"I love scarpe" : Luxe, conseil et variété, pour petits budgets

“I love scarpe” : Luxe, conseil et variété, pour petits budgets

ALLURE. Après Aix-en-Provence, Montpellier et Royan, I lOVE SCARPE a vu le jour à Toulouse le 28 septembre dernier. Indépendante et originale, la boutique de chaussures ambitionne déjà de s’étendre aux modèles masculins et à d’autres villes du Sud-Ouest.

Il ressemble à un salon select, mais c’est un magasin de chaussures comme les autres… ou presque ! Fauteuils cosy, miroirs et tapis de défilé, I love scarpe cultive les rêves de princesse. Une fois passé le pas de la porte, Aliénor Lacroix est là pour guider et conseiller chaque cliente dans les moindres détails. À la tête du magasin toulousain depuis septembre dernier, la jeune femme s’est inspirée de la boutique du même nom qui a vu le jour à Aix-en-Provence en 2011 : « Le concept de l’enseigne m’a séduite. Sa créatrice a accepté que je le reprenne en exportant le nom à Toulouse. Nous partageons les mêmes fournisseurs, mais nos modèles ne sont pas tous les mêmes. La gestion de nos magasins se fait de manière indépendante, notamment pour la décoration : j’ai conçu ma boutique à mon image. »

Située au 3, rue Temponières, I love scarpe propose une sélection de chaussures de créateurs pour tous les âges et des budgets limités. Le principe : tisser des liens de proximité avec les clientes à travers des ateliers thématiques et des ventes privées. « Certaines ont peur d’entrer dans la boutique, elles croient que c’est trop luxueux », s’étonne Aliénor Lacroix.

« J’ai conçu ma boutique à mon image »

Les modèles, classiques et extravagants, sont renouvelés régulièrement : « J’essaye d’en faire rentrer de nouveaux tous les mois ». Les clientes peuvent voter pour leur chaussure favorite sur une sélection destinée à la future collection. « Une fois épuisé, je ne propose pas un exemplaire une seconde fois, sauf exception », précise la vendeuse.

Parisienne, Aliénor Lacroix est passée des paires de pointes aux talons aiguille. Elle a quitté les planches de l’opéra de Paris après dix ans de danse classique et quelques expériences de mannequinat. « La mode me passionne, j’avais envie de monter mon affaire dans ce domaine ». Ce sont désormais ses clientes qu’elle met sous les feux des projecteurs : « Je veux qu’elles se sentent privilégiées. » Pour cela, elle a installé un espace défilé en fond de boutique.

« Je suis une grande fan d’escarpins », confie la jeune femme. Mais pas seulement. I love scarpe Toulouse ne tourne pas les talons aux modèles pour hommes, que sa propriétaire devrait développer dans les prochains mois avant de s’implanter dans d’autres villes du Sud-Ouest : « Mon but est d’ouvrir rapidement d’autres boutiques, notamment à Bordeaux ».

Lucy Charpie

 

Des pieds bien chaussés entre 30 et 99€. Panier moyen en hiver : 40€.

Du mardi au vendredi, de 11h à 19h ; 19h30 le samedi. Le lundi, de 14h à 19h.

Jeudi 3 mars, vente privée à partir de 18h30.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img