Grand Toulouse; La nouvelle carte de la vitesse

A partir du 6 juillet, la limitation de vitesse change sur plusieurs portions de routes pour passer à 90 km/h. Il faudra lever le pied du champignon, d’autant plus que de nouveaux radars devraient être implantés sur les voies à risques.

 
Vous avez peut-être aperçu sur les panneaux d’information de la rocade, un avertissement important : à partir du 6 juillet, les habitudes des automobilistes devront changer. Depuis 2007 déjà, le périphérique toulousain est soumis à une limitation de 90 km/h sur l’ensemble de l’anneau. Dans le cadre du Plan de Protection de l’Atmosphère de l’agglomération toulousaine, la Préfecture de Haute-Garonne a décidé d’appliquer le même tarif aux voies d’accès reliant l’autoroute à la rocade. Ainsi, les automobilistes venant d’Albi, du Gers, de Colomiers, de Blagnac et de Portet devront lever le pied. Seule la rocade Arc-en-Ciel, dépendant du Conseil Général, demeure à 90 et la bifurcation de Roques à la barrière de péage de l’A64 passe de 130 à 110.
Cette mesure a pour objectif «une meilleure visibilité du trajet pour que passée l’autoroute, nous soyons à 90 partout», explique Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc, sous-préfète de Haute- Garonne. «De plus, elle entre dans le cadre du développement durable et de la protection de l’atmosphère». En effet, depuis 2007, on assiste à «une baisse des effets polluants de 10 à 38 %». Contrairement aux idées reçues, le volume global des bouchons n’a pas augmenté malgré la chute moyen-ne de la vitesse des voitures de 10 km/h. Les radars automatiques y sont sûrement pour quelque chose : en 2008, celui des Ponts-Jumeaux a flashé 8 687 fois, celui de Croix-Daurade 19 279 fois, à la Cité de l’Espace 13 096 fois et à Rangueil 11 565. Entre 2007 et 2008, et la limitation à 90 sur l’ensemble du périph, les contraventions ont explosé sur les 4 radars. Du coup, l’accidentologie s’en ressent : entre 2005 et 2008, elle baisse de 37 % sur le périphérique contre seulement 12 % sur les routes départementales.

Sophie Orus

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.