L’eurodéputé Manuel Bompard installe sa permanence à Toulouse

Élu député européen, le Toulousain Manuel Bompard, figure de la France Insoumise, vient d’inaugurer une permanence dans le quartier Saint-Michel pour informer les citoyens sur les grands dossiers à venir au sein du Parlement.

permanence Emmanuel Bompard à Toulouse

Des citoyens qui ne s’intéressent pas aux sujets européens, jugés trop éloignés de leur quotidien. La rengaine, bien connue, revient à chaque élection européenne. C’est pour y apporter une réponse que Manuel Bompard, figure de la France Insoumise et élu au Parlement européen en mai dernier, vient d’inaugurer une permanence à Toulouse. « C’est le manque d’informations qui est à l’origine du désintérêt. Je sais bien qu’une permanence ne suffira pas à y remédier mais c’est un premier outil. J’ai voulu créer un lieu de rencontres avec les citoyens pour leur rendre des comptes », explique-t-il. Vivant à Toulouse et étant le seul député européen issu de l’ancienne région Midi-Pyrénées, il était logique pour Manuel Bompard d’installer sa permanence dans la Ville rose. Une démarche pourtant peu commune chez les élus européens, d’autant que depuis le changement de mode de scrutin, ils représentent désormais l’ensemble du pays et non plus une grande région.

Nouvelle PAC, Pacte vert, taxe carbone aux frontières…

Membre du groupe GUE/NGL (Gauche unitaire européenne / gauche verte nordique), Manuel Bompard siège dans trois commissions : industrie, environnement et agriculture. Il s’engage ainsi à restituer aux Toulousains les grands dossiers au menu des prochains mois, dont la bataille parlementaire autour de la réforme de la Politique agricole commune (Pac) pour la période 2021/2027. Il compte à ce sujet proposer des amendements allant dans le sens d’une meilleure répartition des aides pour qu’elles ne bénéficient pas seulement aux grandes exploitations.

permanence Emmanuel Bompard Toulouse

« Ces débats auront un impact immédiat dans nos vies. Il s’agit concrètement de ce que nous aurons dans l’assiette dans les prochaines années », illustre l’élu. Au programme également, le Pacte vert, qui entend faire de l’Europe le premier continent à neutralité carbone en 2050, « une belle intention qui reste à concrétiser », ou encore la taxe carbone aux frontières que le député défendra.

Député européen et militant pour Archipel Citoyen

Outil d’interface avec les ONG et les collectifs concernés par ces sujets autant qu’avec les simples curieux qui y trouveront de la documentation pour s’informer, la permanence de Manuel Bompard sera ouverte les mardi et jeudi après-midi.

Elle est située au 151 grande rue Saint-Michel, à quelques centaines de mètres seulement d’un autre local politique, celui de la liste Archipel Citoyen, que l’Insoumis soutient sans ambiguïté pour la course aux municipales : « Mes engagements au Parlement européen correspondent totalement aux valeurs portées par ce mouvement. Étant donné les derniers résultats électoraux à Toulouse, il existe un vrai espace pour être en bonne position. Même si la politique n’est pas de l’arithmétique, la dynamique est bien présente », conclut-il, plein d’espoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.