jeudi 22 avril 2021

Contact

ActualitésSur l'ISS, Thomas Pesquet mangera des emballages en pain d’épices

Sur l’ISS, Thomas Pesquet mangera des emballages en pain d’épices

Le Centre national d’études spatiales de Toulouse a mis au point des emballages recyclables, biodégradables ou mangeables, que testera l’astronaute français Thomas Pesquet durant son séjour sur la Station spatiale internationale (ISS).

La trousse d'emballage comestible développée par le Cnes de Toulouse fera le régal de Thomas Pesquet sur l'ISS ©Cnes
La trousse d’emballage comestible développée par le Cnes de Toulouse fera le régal de Thomas Pesquet sur l’ISS ©Cnes

Dans l’espace, il n’y a pas d’espace à perdre. Chacun des 388 mètres cube habitables de la Station spatiale internationale est utile aux astronautes, à leur matériel et à leurs expériences. Une bonne gestion des déchets et des ressources y est ainsi une nécessité. Le Centre d’études spatiales (Cnes) s’est penché sur la question dans le cadre de la mission Alpha qui enverra en apesanteur Thomas Pesquet pour six mois, le 22 avril prochain. Sur l’ISS, l’astronaute français testera ainsi des emballages recyclables, biodégradables ou… mangeables. « C’est lui-même qui nous l’a suggéré et nous l’avons pris aux mots », confie Rémi Canton, chef de projet de la mission.

Des housses de transport de chez Pillon

Du pain de Gênes sur le couvercle, de la madeleine au fond et du pain d’épices sur les côtés… Les trousses utilisées habituellement pour empaqueter le matériel qui monte à bord ont été remplacées par des gateaux, élaborés par les maisons Pillon et Darmis. « Ils ont certaines propriétés mécaniques que n’ont pas d’autres aliments. Avant de les choisir, nous avons testé des galettes de riz ou de maïs, des pains de mie ou des pâtes de fruits », précise Thierry Varlet, chercheur au Centre d’aide au développement des activités en micropesanteur et des opérations spatiales (Cadmos), installé au Cnes de Toulouse.

Du plastique à base de bactéries

Une autre partie de cette housse expérimentale, qui attend déjà Thomas Pesquet sur l’ISS, est en polyhydroxyalcanoate. « C’est un matériau fabriqué par fermentation bactérienne. Il a la même résistance aux chocs et aux vibrations que la mousse pétro-sourcée qui est d’habitude utilisée. Le but est aussi de réduire l’impact environnemental », explique Thierry Varlet. Ces plaques alvéolées pourront être broyées et refondues pour être réutilisées via une imprimante 3D. Ou, puisqu’elles sont biodégradables, servir de supports de culture pour des semis végétaux. Pour Alain Maillet, responsable de cette expérience, « elle préfigure l’avenir. Ce que l’on fait dans l’espace doit avoir des retombées terrestres. C’est notre objectif. Bien sûr, le secteur spatial est toujours en avance… Il faut juste attendre que cela redescende ! »

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.

Articles en rapport

Toulouse : la rénovation de la copropriété Matabiau est lancée

À Toulouse, le plan de sauvegarde et de la copropriété Matabiau est lancé. Jusqu’au mois de juin 2023, les balcons et les façades du bâtiment...

Covid-19 : 1,7 million de doses de vaccins administrées en Occitanie

En Occitanie, plus d'1,7 million de doses de vaccins contre la covid-19 ont été administrées. À ce stade, près de 440 000 personnes sont...

Covid-19 : un taux de reproduction du virus assez bas en Haute-Garonne

En Haute-Garonne, le taux de reproduction de la covid-19 est inférieur à 1, ce qui signifie que le nombre de contaminations est actuellement en baisse. Toutefois,...

Bellefontaine Clean Challenge, les jeunes nettoient leur quartier

Une vingtaine d'enfants du club de foot de l'Association sportive Toulouse Mirail ont prêté main forte aux agents d'entretiens pour nettoyer leur quartier, dans...

Une expo monumentale de street art se prépare à Toulouse

Sur 1200 mètre carrés, dans un ancien bâtiment administratif du Boulevard des Minimes, à Toulouse, 25 artistes de street art sont en train de...

Covid-19 : les taux d’incidence dans les communes autour de Toulouse

Renseignés par l’application Covidtracker, voici les taux d’incidence de la Covid-19 dans les communautés de communes qui entourent Toulouse Métropole. Alors que le taux d’incidence...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img