[Enquête] « La prison ? Une machine à récidive »

Densité. Si la peine de prison est initialement synonyme d’isolement et de solitude, comme autant d’espoir  d’une introspection salutaire par celui qui a commis délit ou crime, aujourd’hui la réalité est tout autre. Et à la maison d’arrêt de Seysses, ça bouchonne carrément. « Globalement on connaît le problème de surpopulation en milieu carcéral dans les maisons d’arrêt mais beaucoup plus rarement dans les centres de détention », explique Christophe Zoia, co-animateur du groupe « prison » Toulouse-Colomiers de la Ligue des droits de […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît sélectionner parmi les options disponibles.
Login & Purchase
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.