[En vue] Judith Soula, la voix du rugby sur Sud Radio

3A5C3738

Depuis son rachat par Fiducial, Sud Radio affiche la volonté de redonner une place de choix au rugby. En février dernier, la journaliste télé Judith Soula intègre l’équipe, pour redonner vie à l’émission quotidienne « Rugby et compagnie » (17 à 19h). Portrait hors antenne.

 

Bavarde. « Depuis toute petite, je commente tout, il n’y avait plus qu’à me donner un micro », raconte celle qui a « toujours voulu devenir journaliste ». Curieuse de nature, elle rêvait d’être « grand reporter ». Aujourd’hui, elle est bien obligée d’admettre que la radio lui va comme un gant : « Pendant deux heures de direct, il ne faut jamais s’arrêter de parler. A la télévision, on a l’appui de l’image, à la radio, on est sans filet. »

Cinéphile. Lorsque Judith Soula sort fraichement diplômée de l’école de journalisme, elle a envie d’être critique cinéma. « Une année, je me suis faite accréditée pour le festival de Cannes mais je me suis vite rendu compte que ce milieu était trop fermé », explique-t-elle. Le cinéma reste une passion, « je regarde un film par jour », avoue-t-elle. Ses réalisateurs fétiches, Elia Kazan, Martin Scorsese, Claude Sautet ou encore Claude Chabrol. «Nostalgique de cette époque du cinéma français, je m’attache à le faire découvrir à mon fils de 10 ans.»

Sportive. A 13 ans, Judith Soula a le choix de s’engager dans un cursus sport études en tennis ou en ski. Elle opte pour la raquette et si elle atteint un bon niveau (15/1 au classement), elle ne poursuivra pas dans cette voie. « Mon père me voyait devenir une championne, mais à 13 ans c’était déjà trop tard, ma mère a alors insisté pour que je reprenne des études classiques. » Dès le début de sa carrière, elle s’oriente rapidement vers le journalisme sportif. Engagée à l’Equipe TV, elle est ensuite débauchée par Canal + pour couvrir le rugby.

Fan de rugby. « J’ai baigné dedans depuis toute petite, le dimanche on allait voir des matchs. » Son père étant originaire de Biarritz, le club biarrot reste bien sur son « club de cœur », mais elle supporte également le Stade Toulousain. Si aujourd’hui, elle commente le sport de son studio, il lui tarde déjà de retrouver le terrain. Sud Radio délocalise régulièrement son équipe pour suivre les matchs dans les villes où elle a une antenne. Et Judith Soula trépigne déjà d’impatience à l’idée de la prochaine coupe du monde… de rugby bien sûr !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.