dimanche 29 novembre 2020
Actualités Damien Beneschi, un trompettiste solidaire

[En vue] Damien Beneschi, un trompettiste solidaire

Photo : Franck Alix

En 2013, est née une fanfare hors du commun, dirigée par Damien Beneschi, alors étudiant à l’école centrale d’ingénieur à Paris. Ce tarnais d’origine a créé Ooga Chaka pour un projet de solidarité internationale qui s’est déroulé de février à septembre 2014. Après un concert de retour, donné au Breughel à Toulouse, ce jeune trompettiste amateur revient sur l’aventure.

 

Groupe. Ooga Chaka, c’est dix personnes d’horizons et de métiers divers motivées par le même objectif : réaliser un projet en faveur d’enfants défavorisés dans le monde. La fanfare compte quatre musiciens professionnels, une psychologue, des ingénieurs fraîchement diplômés, à l’image de Damien Beneschi.

Voyage. La troupe a réalisé un périple en trois étapes : Népal, Madagascar, Colombie. « On a organisé notre projet en relation avec les associations locales pour voir comment on pouvait intervenir auprès des enfants », raconte le président de la fanfare. Sur place, l’équipe a multiplié les heures de bus, s’est logée tant bien que mal, entre auberges surfacturées pour les touristes et centres autogérés  d’artistes…

Pédagogie. La fanfare est partie à la rencontre d’enfants en grande précarité pour donner « des cours de chant, de danse, de rythme, de création dans un but à fois récréatif et pédagogique ». Au bout de six semaines de ’‘travail’’, les enfants, âgés de 6 à 17 ans, ont présenté un spectacle ouvert au public. « Une manière de les valoriser », pour Damien Beneschi.

Rencontres. Ooga Chaka, c’est avant tout « une aventure humaine ». Les membres qui ne se connaissaient pas tous au début, ont appris à jouer ensemble en cours de route : « Au fur et à mesure, on a pris confiance en nous et on a trouvé une vraie harmonie ! » Au Népal, ils ont rencontré une journaliste américaine, qui a décidé de les suivre en reportage. Puis en Colombie, Ooga Chaka s’est liée d’amitié avec une autre fanfare française, les ‘‘Lapins Superstars’’.

The end. Le projet terminé, la fanfare éphémère va bientôt se séparer. Mais avant, Ooga Chaka donnera un dernier concert à Paris, avec les Lapins Superstars. Une soirée au cours de laquelle seront également présentées les images de leurs voyages captées par la journaliste. Damien Beneschi n’exclut pas de recréer le groupe « ponctuellement », histoire de se rappeler les bons souvenirs.                                                                                                                   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport