[Elle mérite de faire la Une] Estelle Ast, maman connectée

Estelle Ast (17-05-2016)┬®franckalix-1

Cette maman d’un petit garçon autiste a créé l’application WatcHelp pour rendre son fils plus autonome au quotidien. Invitée à participer au 115e concours Lépine, elle repart avec trois récompenses dont le « prix coup de cœur de la CCI de Paris Ile de France. »

Déterminée. Elle fait parler d’elle en mars 2014 lorsqu’elle s’installe, avec provisions et banderoles, en haut d’une grue, sur les allées Jean-Jaurès pour se faire entendre du rectorat : « je voulais que l’AVS d’Allan (son fils NDLR) garde son poste jusqu’à la fin de l’année scolaire ».

Inventive. « Je ne suis pas éternelle, ce que je veux par-dessus tout pour lui c’est qu’il soit autonome et puisse se débrouiller seul. Tout de suite j’ai pensé utiliser une appli via un smartphone ou une tablette, le problème c’est qu’il oubliera forcément l’appareil quelque part. » Lui vient alors l’idée de la montre qu’elle commande en se disant qu’elle la reliera à une appli, qu’elle n’a «jamais trouvée ! Alors j’ai détaillé toutes les fonctions nécessaires et j’ai lancé un appel d’offres. »

Primée. Les propositions pleuvent et s’en suit une demande de financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank qui lui permet de recueillir les fonds nécessaires. L’invention provoque un engouement tel, que le président du concours Lépine lui demande de participer à l’édition 2016. « L’application peut aider dans le cas de troubles cognitifs au sens large : autisme, mais aussi Alzheimer, traumatisme crânien, etc. ».

Ingénieuse. WhatcHelp envoie des alertes et des rappels sur une montre connectée soit pour indiquer étape par étape les taches à effectuer («Je me lève », «je m’habille »…), un planning ou pour apporter une solution à une éventuelle situation déstabilisante (« je loupe mon bus »). L’utilisateur doit régulièrement répondre par oui ou par non à des questions, « s’il répond non à deux reprises, l’administrateur est prévenu sur son smartphone ».

Entrepreneuse. « Aujourd’hui j’ai été approchée par plusieurs investisseurs, ça prend une ampleur dingue, mais je ne veux pas en faire une machine à fric, je veux aider le maximum de familles ». L’appli est payante (2,90€/mois), les fonds seront reversés à un fonds de dotation consacré à d’autres projets, car « j’ai plein d’autres idées pour améliorer le quotidien des personnes handicapées ». WatcHelp mise en ligne en avril a déjà été téléchargée plus d’un millier de fois.

http://watchelp-app.com/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.