mercredi 14 avril 2021

Contact

Actualités «L’internaute ne doit plus être passif» - Erwane Morette

[Dossier] «L’internaute ne doit plus être passif» – Erwane Morette

Source : Gemalto

 

DISCERNEMENT. Des publicités ciblées, des démarchages qui interviennent au moment opportun, comme par hasard ? Pas du tout. Toutes les données personnelles numériques sont minutieusement collectées et analysées pour une exploitation commerciale. Une dérive voulue par les uns, subie par les autres. Si elle en est la cause, l’évolution des usages peut-elle être une solution ? Rencontre avec Erwane Morette.

En France, l’opinion publique reste globalement vigilante sur l’utilisation de ses données personnelles par un tiers. L’histoire montre que les usagers savent parfois jouer les garde-fous d’un système toujours plus intrusif. Déjà, en 1974, lorsque le gouvernement Pompidou avait lancé son projet d’un Système automatisé pour les fichiers administratifs et le répertoire des individus (Safari) qui visait à recouper toutes les informations nominatives détenues par les administrations, une vive opposition populaire l’avait fait avorter. Sous la pression, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) avait été créée.

« Depuis, la loi française encadre plutôt bien l’utilisation des données personnelles et le traçage des usagers à des fins commerciales », explique Erwane Morette, sociologue du numérique au LaSSP (Laboratoire des sciences sociales du politique) de Toulouse. Elle rappelle d’ailleurs que «le fait de capter les traces laissées par les internautes n’est pas illégal, seuls leur stockage et leur recoupement avec d’autres données l’est. De même que l’élaboration de fichiers ethniques ou religieux.» Le piratage et le vol de renseignements personnels sont eux évidemment pénalement répréhensibles.

La plupart du temps, les usagers valident sans le savoir des accords d’exploitation de leurs données personnelles qui permettent la mémorisation de l’historique de navigation. «Aucun danger ne porte atteinte à l’intégrité physique et psychologique, mais la personne peut avoir l’impression d’être espionnée», précise Erwane Morette. « Tirer systématiquement profit des données personnelles par le fléchage commercial date d’il y a seulement 10 ans, depuis que Google détient le monopole en matière de navigation. Ils ne s’en cachent pas, la revente des données étant leur modèle économique », constate-t-elle.

Source : Phishing Initiative

Le développement de masse de Google, du e-commerce et des réseaux sociaux a rendu les internautes moins méfiants. Les dispositifs antifraude des banques et des sites ont également conduit au relâchement de la vigilance, les usagers du web ayant confiance naturellement. D’ailleurs, « les arnaques sont moins nombreuses que ce que l’on pourrait penser, car les pouvoirs publics se sont emparés rapidement du problème. » Au niveau européen même, un projet de loi commune est en discussion pour harmoniser les textes sur le continent.

Mais comme le souligne Erwane Morette, «le plus gros problème vient des États-Unis. Internet est un réseau mondial qui nécessite la coopération de tous les États, et ce n’est pas le cas des USA. La majorité des entreprises qui utilise des données personnelles étant basée là-bas, il s’agit pour l’instant d’un vain combat !» Elle note également que les Américains sont plus sensibles à la liberté quand les Européens optent pour la protection.

Pour la sociologue, tout repose sur une prise de conscience générale qu’elle pense rapide. « Aujourd’hui, l’internaute est passif, or un citoyen éclairé disposant des connaissances nécessaires pourrait faire des choix. Comprenez : dans les années 1980, on parlait d’éducation à l’image pour apprendre aux jeunes à regarder la télé de manière critique. La même chose est indispensable pour le web », détaille-t-elle. Et cela devrait être mis en place dans les écoles, conclut Erwane Morette.


A lire aussi :

–          Internet et vie privée : surfez couverts ! 

–          Victimes 2.0 

–          Quand la protection des données devient un marché 

–          A l’école des logiciels libres 

–          Apprendre à se protéger en navigant sur le Web

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Une application de sophrologie 100% toulousaine

L'application de sophrologie « Ma Bulle Sophro », créée à Toulouse, est disponible sur Apple Store depuis le mois de mars 2021. Problèmes de stress,...

Numérique. Emmaüs Connect lance une grande collecte d’ordinateurs inutilisés

Pour lutter contre l'exclusion numérique de huit millions de français, Emmaüs Connect lance une grande collecte pour récupérer les ordinateurs et smartphones non utilisés...

Tarn-et-Garonne : L’emploi salarié en baisse malgré les dispositifs mis en place

Une réunion s’est déroulé mardi 13 avril entre Chantal Mauchet, préfète du Tarn-et-Garonne et le Service public de l’emploi départemental (SPED). L’occasion de revenir...

Au Bonheur des Dames, la nouvelle librairie féministe de Toulouse

Depuis le 9 janvier 2021, une librairie féministe et généraliste, indépendante et engagée a ouvert à Toulouse. « Il manquait à Toulouse un espace entièrement dédié...

Montpellier. 12 nouvelles rues porteront des noms de femmes

Lors du conseil municipal de Montpellier de ce lundi 12 avril, les élus ont voté pour que 12 des nouvelles rues des quartiers Près...

Covid-19 : En Aveyron, les hospitalisations se multiplient

Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 en Aveyron a doublé depuis le début de l’année 2021. La situation épidémique se dégrade et le taux d’incidence...

Peut-être un deuxième Ntamack pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France

Francis Ntamack, frère de l'emblématique Émile et oncle de l'inarrêtable Romain, vient d'être nommé sélectionneur de l'équipe nationale de rugby de Madagascar. https://www.youtube.com/watch?v=R2wnucJowtM Dans la famille...

Les élections régionales et départementales encore reportées

Les élections régionales et départementales sont reportées aux 20 et 27 juin 2021. Après un vote consultatif des députés, le report d'une semaine a...

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...
La situation épidémique actuelle

Covid-19 : dans le Tarn, la situation épidémique se dégrade

La situation épidémique inquiète dans le département du Tarn. Le taux d’incidence est supérieur à la moyenne régionale et le taux de décès est...