samedi 22 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésDeux jeunes toulousains rejoignent l’ONG ONE du chanteur de U2, Bono 

Deux jeunes toulousains rejoignent l’ONG ONE du chanteur de U2, Bono 

Avec l’ONG ONE, deux jeunes toulousains s’engagent dans la lutte contre la pauvreté. Pendant un an, ils iront à la rencontre d’élus et de citoyens de la région pour les convaincre d’agir avec eux. 

Pauvreté

Ils sont 55 jeunes venus des quatre coins de la France à avoir été sélectionné parmi de nombreuses candidatures pour devenir les nouveaux jeunes Ambassadeurs et Ambassadrices de ONE. Une ONG de lutte contre l’extrême pauvreté cofondée par Bono du groupe U2. Pendant un an, ils iront à la rencontre des citoyens et des représentants politiques pour les convaincre de s’engager. Leur combat : la lutte contre les inégalités dans les pays les plus pauvres. 

Tidjiane Paredes, 20 ans

Tidjiane Paredes,
Tidjiane Paredes,

À Toulouse, ils sont deux à avoir été sélectionné. Le premier : Tidjiane Paredes, âgé de 20 ans, il étudie l’informatique à Epitech, il est également engagé dans trois autres ONG. Passionné de sport et de cinéma, il récidive son engagement avec ONE pour la troisième fois. « La première fut enrichissante et pleines de nouvelles expériences pour moi, et je n’en espère pas moins de celle à venir, pour que nous puissions parvenir à nos objectifs, en finalité, qui sont de venir à bout de l’extrême pauvreté, de toutes discriminations et sexismes, ainsi que des maladies évitables, en Afrique et à l’échelle mondiale.

Manon Jordana, 26 ans

Manon Jordana,
Manon Jordana,

Sélectionnée également Manon Jordana à 26 ans. Elle a un master de Droit international et européen. C’est son vécu qui l’a convaincu de s’engager. « L’extrême pauvreté est une réalité qui m’a frappée très tôt en allant visiter ma famille en Chine. La lutte pour l’égalité et le respect des droits de l’Homme est un combat auquel j’espère dédier ma carrière professionnelle. » 

Dès aujourd’hui et pendant un an, ils iront à la rencontre de leurs élus et des citoyens de leur région pour les convaincre d’agir avec eux et inciter le gouvernement français à faire du vaccin Covid-19 un vrai bien public mondial, ainsi qu’à financer le Partenariat mondial pour l’éducation lors de sa conférence de reconstitution cet été. 

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img