Des Toulousains composent Virtuoz, une aide pour les mal et non-voyants

Si les personnes mal ou non-voyantes se déplacent habituellement à l’aide d’une canne blanche ou d’un chien guide, elles peuvent désormais compter sur Virtuoz, un plan imprimé en 3D imaginé par la jeune pousse toulousaine Feelobject. – Océane Redon

Virtuoz
©DR

« Virtuoz est un plan tactile et interactif en relief qui permet aux personnes mal et non-voyantes de se déplacer en autonomie dans des bâtiments », explique Céline Favy-Huin, directrice générale et cofondatrice de la start-up Feelobject. Concrètement, cette innovation représente le plan d’étage d’un bâtiment, imprimé en 3D et simplifié au maximum, sur lequel des repères sont matérialisés sous forme de symboles. Grâce au toucher, les utilisateurs se figurent l’espace et se font une image mentale claire de l’environnement. « En appuyant sur les symboles, ils obtiennent des informations sonores via des écouteurs qui viennent enrichir leur compréhension du lieu », continue-t-elle.

Pesant à peine 360 grammes, cette tablette d’un genre nouveau se veut complémentaire de la traditionnelle canne blanche, qui permet de reconnaître « les repères identifiés sur le plan comme des portes », ou du chien guide qui « évite des obstacles de dernière minute non matérialisés sur le plan comme des cartons au milieu d’un couloir », détaille la directrice générale.
Imaginée par la jeune pousse toulousaine Feelobject en collaboration avec le laboratoire de recherche Cherchons pour voir, Virtuoz a été fabriquée en Occitanie et est commercialisée depuis début 2018.

Elle n’est pas pour l’instant distribuée directement aux personnes mal et non voyantes, mais se destine à leurs employeurs, aux musées, aux mairies, aux gares, aux établissements de santé et scolaires qui les mettront ensuite à disposition des utilisateurs. « Nos tout premiers clients sont la Mission ationale diversité d’Enedis et l’Institut des jeunes aveugles de Toulouse », précise Céline Favy-Huin. Feelobject espère livrer « 200 Virtuoz d’ici la fin de l’année » et travaille également à la conception d’un modèle grand format « qui réserve quelques surprises ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.