lundi 26 juillet 2021

Contact

ActualitésLe Département se prononce pour le maintien des zones de gendarmerie dans...

Le Département se prononce pour le maintien des zones de gendarmerie dans l’aire urbaine toulousaine

Le 20 juillet, les élus départementaux de Haute-Garonne se sont unanimement prononcés en faveur du maintien des zones de gendarmerie de 5 communes.

fichier GendNote Gendarmerie
Le Département se prononce pour le maintien des zones de gendarmerie dans l’aire urbaine toulousaine. © Rog01.

Le 9 octobre 2020, le Premier ministre a annoncé, lors d’une visite en Haute-Garonne, qu’un travail de redécoupage des zones de police et de gendarmerie serait conduit par le préfet à l’échelle de l’aire urbaine toulousaine. Ce redécoupage concernerait prioritairement 5 communes, Ramonville-Saint-Agne, Labège, Castanet-Tolosan, Auzeville-Tolosane et Portet-Sur-Garonne, qui ont chacune fait part de leur désaccord avec cette réforme.

Une gendarmerie de proximité

Réunie en session, l’Assemblée départementale de Haute-Garonne a tenu à rappeler “son attachement à une gendarmerie de proximité, au service des citoyens sur le territoire de la Haute-Garonne et dans les zones actuellement couvertes par les services de gendarmerie. Le basculement de la zone gendarmerie vers la zone police laisse présager une aspiration des forces de police par le centre toulousain au détriment des communes périphériques, comme c’est le cas de villes de taille moyenne situées en zone police, hors de Toulouse et qui ont connu cette expérience malheureuse”.

Les élus ont par ailleurs salué “l’efficacité et la réactivité de la zone gendarmerie sur le territoire” qui a permis de contenir la délinquance et de répondre aux attentes de la population et de ces communes. En effet, cette zone permet le déploiement d’effectifs en ceinture toulousaine qui permet de garantir des interventions plus rapides en périphérie tout en respectant l’équilibre des effectifs de gendarmerie sur l’ensemble du territoire concerné.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img