lundi 21 juin 2021

Contact

ActualitésDéclaration des revenus 2021 : ce qu'il ne faut pas oublier avant...

Déclaration des revenus 2021 : ce qu’il ne faut pas oublier avant de l’envoyer

En Occitanie, ce lundi 31 mai 2021 est la date limite de déclaration des revenus en ligne pour les contribuables de la Haute-Garonne, du Gers, de l’Hérault, du Lot et de la Lozère. Voici ce qu’il ne faut pas oublier avant d’envoyer le formulaire.

Ce qu’il ne faut pas oublier avant d’envoyer sa déclaration de revenus 2021 @Pixnio
Ce qu’il ne faut pas oublier avant d’envoyer sa déclaration de revenus 2021 @Pixnio

Dans la Haute-Garonne, le Gers, l’Hérault, le Lot et la Lozère, c’est le dernier jour pour envoyer sa déclaration de revenus en ligne. Celle-ci est « beaucoup plus fluide et lisible qu’auparavant, ouverte aux néophytes », estime Roxanne Grisoni, qui conseille et résout les problèmes administratifs des particuliers et des entreprises de la région toulousaine. Le formulaire est largement prérempli, « grâce au recoupement des données des différentes administrations. En partageant leurs informations, elles permettent à l’État d’avoir une vision assez juste des revenus de chacun. » Ce qui ne veut pas dire que l’on doive signer la déclaration les yeux fermés…

Vérifier que les chiffres sont exacts

« La première chose à faire est de relire et de vérifier que tous les chiffres indiqués par l’administration fiscale sont exacts », conseille Roxane Grisoni. Une tâche plus ou moins aisée selon que l’on est travailleur indépendant, en profession libérale ou salariés. Pour ces derniers, il suffit de se reporter au montant inscrit au bas de leur dernière fiche de paye.

Les charges qui peuvent être déduites

La CSG sur les revenus du patrimoine, ou l’épargne versée en 2020 sur un Plan d’épargne retraite populaire ou assimilé peuvent être déduits du montant de l’impôt sur le revenu. Il en va de même pour une pension alimentaire versée à un enfant majeur. Mais, attention, « le parent auquel cet enfant est rattaché devra déclarer la pension reçue comme un revenu imposable », fait remarquer Roxane Grisoni.

Les avantages fiscaux

Les frais de garde d’enfants de moins de six ans, les travaux de rénovation énergétique, les dépenses d’emploi à domicile durant l’année 2020 sont également déductibles du montant de l’impôt. Les dons le sont également, avec un barème différent en fonction de leur nature, qu’il s’agisse d’organismes d’utilité publique, d’aide aux personnes en difficulté ou de partis politique.

Frais réels vs abattement

On veillera à ce que l’abattement de 10 % effectué automatiquement par l’administration fiscale ne soit pas inférieur au total des frais professionnels déductibles (frais kilométriques, repas, etc.). Dans ce cas, il faudra cocher la case « frais réels » « Pour les professions libérales, les artisans ou les commerçants, cette solution peut être plus avantageuse. Mais elle nécessite d’être en permanence très vigilent, tenir un registre de ses frais et garder tous les justificatifs. Il peut y avoir des contrôles », prévient Roxanne Grisoni.

Les exceptions dues à la crise sanitaire

Cette année, les “allocations versées par l’employeur couvrant des frais de télétravail à domicile seront toujours exonérées d’impôt sur le revenu”, a annoncé le ministère des Finances, dans la limite de 550 euros. Quant à la prime Macron, exonérée d’impôt, elle n’est pas prise en compte dans le calcul de l’impôt sur les revenus.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img