samedi 27 février 2021
Actualités Couvre-feu : renforcement des contrôles en Haute-Garonne

Couvre-feu : renforcement des contrôles en Haute-Garonne

Entre dérogations abusives et sorties sans motifs impérieux après 18h, les autorités constatent un relâchement quant au respect du couvre-feu en Haute-Garonne : le préfet annonce ainsi vouloir intensifier les contrôles.

contrôle routier gendarmerie couvre-feu Haute-Garonne
©Facebook Gendarmerie de Haute-Garonne

Selon la préfecture de Haute-Garonne, un relâchement des comportements quant au respect des règles du couvre-feu entre 18 heures et 6 heures du matin a pu être observé ces derniers jours sur l’ensemble du territoire national. “Le respect des mesures barrière demeure essentiel alors que les indicateurs montrent une dégradation de la situation sanitaire en Haute-Garonne avec un taux d’incidence de 230,6 pour 100 000 habitants au 28 janvier 2021 avec un taux de positivité de 7 %”, précise l’institution.

En Haute-Garonne, les contrôles de police et de gendarmerie seront donc particulièrement renforcés afin de lutter contre les déplacements non dérogatoires pendant le couvre-feu. Ainsi, si vous ne vous déplacez pas pour une raison professionnelle, médicale, judiciaire, pour motif familial impérieux, pour récupérer vos enfants, pour prendre l’avion ou le train, ou pour sortir votre animal, il ne vous est pas permis de circuler après 18h le soir.

Pour rappel, le montant de l’amende pour non respect des mesures sanitaires s’élève à 135 euros pour une première infraction et peut monter jusqu’à 3 750 euros en cas de non-respect répété.

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, et de la Haute-Garonne souhaite rappeler qu’il est impératif de continuer à respecter les gestes barrière (port du masque, respect des distanciations physiques, etc.) et à observer la plus grande vigilance. “Nous ne devons pas relâcher nos efforts afin de lutter tous ensemble contre la propagation de la Covid-19 et protéger les plus vulnérables d’entre nous”, lance-t-il.

Source: communiqué de la préfecture de Haute-Garonne

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport