jeudi 3 décembre 2020
Actualités Des détracteurs s'en prennent au Stade Toulousain

[En coulisses] Des détracteurs s’en prennent au Stade Toulousain

Controverse. Incontournable dans la ville rose, et au-delà, le club de rugby présidé par René Bouscatel et manager par Guy Novès, doit parfois faire face à d’autres adversaires que des rugbymen, ses détracteurs.

 

Comme souvent dans les rédactions, nous recevons toutes sortes d’informations mettant en cause des personnalités, ou des institutions. Par « institution », il faut comprendre des symboles toulousains qui recueillent le respect et l’unanimité auprès de tous… Tous ? Peut-être pas puisque l’un de nos informateurs nous indique qu’une « guerre larvée mine les relations entre René Bouscatel et Guy Novès ! » Notre curiosité piquée, nous décidons de creuser et d’acquérir plus de renseignements. Je contacte alors une source interne que je sais au courant des tractations rouges et noires et essaye d’en savoir plus. Même si elle a souhaité rester anonyme pour des raisons qui lui sont propres, notre « taupe » confirme les premières informations : « C’est vrai, et ce depuis au moins quinze ans ». Les deux hommes « ne sont pas d’accord sur la stratégie à aborder pour le club, l’un privilégiant le côté sportif et l’autre l’aspect économique. » Cette même source me communique, lors de notre interview, le numéro d’un contact pouvant accréditer ses dires, voire en rajouter…

 

« Nous finirions notre carrière ensemble »

 

Au vu du nombre de témoignages accumulés, et dans un souci déontologique évident, je tente donc de contacter le Stade Toulousain afin d’éclaircir le dossier « sur le terrain ». Après une demande officielle au service communication, ce dernier m’informe dans la foulée que « tout ceci n’étant que ragots infondés, nul besoin de communiquer à ce sujet ! » Pourtant, le lendemain, me voilà convoquée, dans le bureau du président. Accueillie par René Bouscatel, Guy Novès, et deux autres acteurs du Stade Toulousain, je m’installe sur le canapé, face à eux. L’ambiance est tendue mais je précise mes intentions et leur explique n’être là que pour vérifier une information qui m’a été donnée. A l’unisson, les quatre hommes me certifient que tous les dirigeants s’entendent à merveille. « Nous avons développé une relation de confiance et d’amitié indéfectible», soutient René Bouscatel, « et nous avons toujours dit que nous finirions notre carrière ensemble. Ces allégations ne sont que pures calomnies émanant de quelqu’un qui veut nuire au Stade. » Un proche de ce dernier appuie ses dires en rajoutant « que les deux hommes n’ont qu’une idée en tête et un objectif commun : œuvrer pour que le Stade Toulousain reste au sommet du Top 14 ! » Faut-il alors fermer la boîte à fantasmes ?

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport