Coralim, une conférence régionale pour manger mieux et local

Un film intitulé “Plaisir à la cantine”, une table ronde sur l’accès à l’alimentation de qualité pour tous… La Conférence régionale de l’alimentation (Coralim), qui s’est tenue le 2 juillet, met en avant des actions pour une consommation saine et durable.

serres bessieres
Photo d’archives

Mardi 2 juillet à Auzeville-Tolosane, la 11e Conférence régionale de l’alimentation (Coralim) a mis autour de la table l’ensemble des acteurs du secteur, de la production à l’assiette. Si la loi Egalim d’octobre 2018, promouvant une consommation saine et durable, a donné une feuille de route : “En Occitanie, cela fait dix ans qu’a été mis en place un plan pour l’alimentation”, se réjouit le préfet de région Étienne Guyot.

Pour preuve, sur les 27 Projets alimentaires territoriaux de France, dix sont en Occitanie. L’objectif est désormais d’amplifier le mouvement. “Nous voulons aller vers plus de qualité pour le consommateur, mais aussi agir sur le revenu des agriculteurs, souvent en queue de peloton, en valorisant leur production”, explique Jean-Louis Cazaubon, vice-président de la Région en charge de l’agroalimentaire. Favoriser le recours aux produits locaux est justement l’un des grands points ayant émergé des concertations citoyennes régionales de 2018 auxquelles 100 000 contributions ont été apportées.

La Coralim a été l’occasion de revenir sur plusieurs dispositifs mis en place pour aller dans ce sens : l’Occitanie verse 16 centimes d’euros par repas pour les lycées atteignant 40 % d’approvisionnement local. Ce qui sera le cas de 150 établissements à la rentrée 2019. Et le potentiel est énorme, tant pour l’économie du secteur agroalimentaire que pour la santé: “Les publics scolaires représentent 75 millions de repas par an, qui échappent souvent aux producteurs régionaux”, note Jean-Louis Cazaubon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.