mardi 3 août 2021

Contact

ActualitésCongés paternité, chômage, transports... ce qui change ce 1er juillet, à Toulouse...

Congés paternité, chômage, transports… ce qui change ce 1er juillet, à Toulouse et en Occitanie

Baisse de l’indemnité de chômage partiel, allongement du congé paternité, tarifs des transports et du gaz ou vente obligatoire d’éthylotest, voici tout ce qui change au 1er juin à Toulouse et en Occitanie.

paternité chômage tarifs
Chômage, congés paternité, tarifs… Ce qui change au premier janvier 2021

Allongement du congé paternité

C’est certainement le changement le plus marquant de l’été. Le congé paternité est allongé très significativement. En effet, dès ce jeudi 1er juillet, les nouveaux papas pourront demander 25 jours non nécessairement consécutifs contre 11 jours consécutifs auparavant. La durée du congé paternité est également allongée de 18 à 32 jours pour la naissance du deuxième enfant. Ces congés pourront désormais être demandés dans les 6 mois suivant la naissance de l’enfant, au lieu de quatre jusqu’à maintenant. Ces nouvelles règles sont applicables pour les papas d’enfants nés à partir du 1er juillet 2021, mais également pour ceux dont l’enfant né avant le terme prévu quand celui-ci devait intervenir à partir de cette date.

Chômage et chômage partiel

Le dispositif de chômage partiel, mis en place dans le cadre des mesures de soutien des entreprises face à la crise du Covid, évolue. En effet, à partir de ce jour, l’indemnité perçue par les salariés concernés passe de 84 % du salaire net à 72 %. Cette évolution ne concerne pas les entreprises relevant des secteurs les plus touchés par la crise ou celles qui sont toujours sous le coup de fermetures administratives pour des raisons sanitaires. Pour ces derniers, le taux d’indemnité est maintenu à 84 % jusqu’au 31 août.

En revanche, les allocations d’assurance-chômage sont revalorisées de 0,6% ce 1er juillet. Une petite augmentation qui concernera près de 2,4 millions de demandeurs d’emplois.

Hausse du prix du Gaz

Le tarif réglementé de vente d’Engie va augmenter de près de 10%. Cette flambée des tarifs s’explique, entre autres, par l’envolée des cours mondiaux du gaz naturel mais également par la prise en compte dans la facture du coût des certificats d’économies d’énergie, que les fournisseurs français sont tenus de financer pour atteindre des objectifs fixés par le gouvernement.

Les transports en commun augmentent à Toulouse

Après trois ans de stabilité, les tarifs des abonnements et du ticket de 10 déplacement Tisséo vont augmenter à Toulouse, ce jeudi 1er juillet. Une hausse de 4 à 8 centimes par déplacement qui ne concerne pas le ticket unitaire. Cela faisait trois ans que les prix appliqués par l’opérateur des transports en communs toulousains n’avaient pas évolués.

La vente d’éthylotest rendue obligatoire dans les boutiques vendant de l’alcool
Dès le 1er juillet, la vente d’éthylotests devient obligatoire dans les grandes surfaces et chez les cavistes, mais aussi dans les épiceries, sur les sites internet ou dans tout magasin qui vend de l’alcool à emporter.

Retour des concerts debout

Les spectateurs vont de nouveau pouvoir se lever et se trémousser pendant les concerts. Interdits depuis mars 2020, les concerts debout sont autorisés à partir de ce jeudi. Une jauges restreintes à 75 % de la capacité d’accueil du lieu est toutefois maintenue en intérieur. Les événements en extérieurs ne sont plus limités et peuvent exploiter leur jauge à 100 %.

Généralisation de MaPrimRenov

A partir du 1er juillet 2021, les propriétaires bailleurs pourront bénéficier du dispositif d’aide MaPrimRenov afin d’effectuer des travaux de rénovation dans des logements destinés à la location.

Baisse de la prime à l’achat de voitures électriques

Dès ce jeudi 1er juillet, la prime pour l’achat de véhicules électrique neuf sera amputée de 1000 euros. En effet, le bonus offert aux acquéreurs de voitures électriques coutant moins de 45 000 euros passera à 6000 euros. Ce bonus est réduit à 2000 euros pour les véhicules électriques de moins de 60 000 euros et à 1000 euros pour l’ensemble des véhicules hybrides achetés neufs. Cette baisse intervient six mois avant la disparition de la prime au premier janvier 2022.

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img