dimanche 28 novembre 2021

Contact

ActualitésCarole Delga répond au maire de Bordeaux sur la LGV et parle...

Carole Delga répond au maire de Bordeaux sur la LGV et parle d’égoïsme

La présidente de la région Occitanie Carole Delga a répondu aux propos du maire de Bordeaux Pierre Hurmic. Ce dernier s’est clairement opposé au “projet insensé” de construction de la Ligne à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse.

Carole Delga a répondu aux propos du maire de Bordeaux. Ce dernier s’est opposé projet de construction de la LGV entre Bordeaux et Toulouse.
Carole Delga a répondu aux propos du maire de Bordeaux. Ce dernier s’est opposé projet de construction de la LGV entre Bordeaux et Toulouse. Photo : © BY-SA : Jean-Marc Rosier

C’est une passe d’armes. La présidente de la région Occitanie Carole Delga (PS) a répondu au maire de Bordeaux Pierre Hurmic (EELV) vendredi 29 octobre en fin d’après-midi. Ce dernier s’est clairement à la construction de la Ligne à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse.

“Je parle au nom des 60% des Françaises et des Français qui sont aujourd’hui à plus de 4h en train de Paris”, écrit Carole Delga dans un communiqué envoyé aux médias. “Je m’érige donc contre les petits égoïsmes parce qu’il est facile de parler quand on est à 2h de Paris, et d’expliquer à des millions de Français qu’ils n’ont pas besoin d’être reliés aux autres et proches de la capitale. Cet égoïsme est d’autant plus irresponsable qu’avec les autres collectivités d’Occitanie, nous avons financé à hauteur de 300 M€ la ligne TGV Tours-Bordeaux !”

“Je me dresse aussi contre ces raccourcis fallacieux qui consistent à dire qu’il suffirait de faire des travaux sur la ligne existante. C’est complètement incohérent avec la volonté de développer les trains du quotidien parce qu’aujourd’hui la ligne Montauban-Toulouse est complètement saturée et nous ne pouvons même pas ajouter un train supplémentaire”, raconte la présidente de la région Occitanie. “Dans 3 ans, il en sera de même jusqu’à Agen. Nous avons besoin d’une LGV pour être reliés à Paris et à l’international mais nous avons aussi besoin d’une LGV pour développer les trains du quotidien et le RER au nord de Toulouse.”

Pour rappel, durant une conférence de presse donnée jeudi 28 octobre, Pierre Hurmic a estimé que la construction de la LGV entre Bordeaux et Toulouse est un “projet insensé”. Il estime que des “solutions alternatives à la LGV” sont possibles. Et selon lui, favoriser la rénovation des lignes de TER serait bien plus utile pour les voyageurs du quotidien.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img